Percival Wilde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wilde.

Percival Wilde, né le 1er mars 1887 à New York, et décédé dans la même ville le 19 septembre 1953, est un dramaturge et un écrivain américain, auteur de roman policier et de roman fantastique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études à l’Université Columbia et obtient son diplôme en 1906. Il épouse Nadie Rogers Marckres en 1920. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, il sert dans la marine. Démobilisé, il travaille un temps pour les studios de Hollywood.

Il amorce sa carrière littéraire en faisant paraître une première nouvelle en 1912. Il se tourne ensuite vers le théâtre et donne une centaine de pièces de vaudeville en un acte.

En 1929, il publie Rogues in Clover, un recueil de nouvelles policières ayant pour héros le joueur de cartes Bill Parmelee. Il donnera d’autres nouvelles dans le genre policier, mais aussi des romans et nouvelles fantastiques. Entre 1938 et 1942, il fait paraître quatre romans policiers, notamment L’Accusation du mort (1938), dont l’intrigue aux multiples narrateurs rappelle la nouvelle L'Oracle du chien de G. K. Chesterton, et Design for Murder, un hommage à Edgar Poe, Émile Gaboriau, Arthur Conan Doyle, Agatha Christie et S.S. Van Dine.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Romans policiers[modifier | modifier le code]

  • Mystery Week-End (1938)
    Publié en français sous le titre Week-end incognito, Paris, Rouff, La Clé no 26, 1940
  • Inquest (1938)
    Publié en français sous le titre L’Accusation du mort, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 313, 1941
  • Design for Murder (1941)
  • Tinsley’s Bones (1942)

Romans fantastiques[modifier | modifier le code]

  • Reverie (1924)
  • The Toy Shop (1924)
  • Devil’s Booth (1930)
    Publié en français sous le titre La Boutique du diable, Paris, Gallimard, 1937
  • There is a Tide (1932)

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Dawn (1914)
  • One Act Plays of Life Today (1915)
  • Saved (1915)
  • Confessional (1916)
  • The Vilain in the Piece (1916)
  • According to Darwin (1916)
  • A Question of Morality (1916)
  • The Beautiful Story (1916)
  • The Unseen Host (1917)
  • Mothers of Men (1917)
  • Paws (1917)
  • In the Ravine (1917)
  • Valkyrie (1917)
  • The Woman in Room 13 (1919), en collaboration avec Samuel Shipman et Max Marcin
  • The Sequel (1920)
  • In the Net (1921)
  • The Finger of God (1921)
  • Between Trains (1922)
  • The Wonderful Woman (1922)
  • The Reckoning (1922)
  • Eight Comedies for Little Theaters (1922)

Autre publication[modifier | modifier le code]

  • The Craftmanship of One-Act Plays (1951)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

Recueils de nouvelles de la série Bill Parmelee[modifier | modifier le code]

  • Rogues in Clover (1929)

Recueil de nouvelles de la série P. Moran[modifier | modifier le code]

  • P. Moran, Operative (1947)

Nouvelles de la série Bill Parmelee[modifier | modifier le code]

  • The Poker Dog (1924)
  • Red and Black (1924)
  • A Case of Conscience (1924)
  • The Pillar of Fire (1924)
  • Beginner’s Luck (1924)
  • Slippery Elm (1927)
    Publié en français sous le titre La Tablette gagnante, dans l'anthologie Échec et mat, Paris, Joëlle Losfeld, 2004

Nouvelles de la série P. Moran[modifier | modifier le code]

  • P. Moran, Shadow (1943)
  • P. Moran, Deductor (1944)
  • P. Moran, Fire-Fighter (1945)
  • P. Moran and the Poison Pen (1946)
  • P. Moran, Diamond-Hunter (1946)
  • P. Moran, Personal Observer (1951)

Autres nouvelles[modifier | modifier le code]

  • The Hunch (1921)
  • The Perfect Evening (1921)
  • The Way of Freedom (1922)
  • Mad Dog! (1923)
  • The Haunted Ticker (1923)
  • The Tale of the Three Kings (1923)
  • Sleeping Money (1923)
  • The Adventure of the Fallen Angels (1924)
  • The Fifty-Third Card (1925)
  • Kings in Nomania (1925)
  • The Clever Ones (1926)
  • At the Sign of the Talkative Ghost (1926)
  • Behind the Door (1928)
  • The Witness (1928)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Histoires[modifier | modifier le code]

Adaptations de pièces de théâtre[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]