Per Hüttner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Per Hüttner

Naissance 11 février 1967 (47 ans)
Oskarshamn, Drapeau de la Suède Suède
Activités Artiste
Formation Kungliga Konsthögskolan, Stockholm
Université des arts de Berlin

Putting Out the Fire with Gasoline, 2011

(In)visible Dialoguges, 2011 (nuit)

(In)visible Dialoguges, 2011 (jour)
Quantum Police Installation, 2011
Installation au Cartel, Londres
Quantum Police Installation, 2011
Installation au Cartel, Londres
Quantum Police, 2011
Installation au Lambert Gallery

Per Hüttner (né le 11 février 1967 à Oskarshamn) est un artiste plasticien suédois, se rattachant au l'art conceptuel. Il vit et travaille à Paris, France. Son travail circonscrit questions sur l'impermanence de l'existence humaine et comment ils se rapportent à des lois - à la fois juridique, naturel et social[1]. La caractéristique la plus marquante du travail de Hüttner se retrouve dans le mouvement :

Per Hüttner développe son œuvre dans une étrange fluidité. Depuis plusieurs années, il multiplie les interventions partout dans le monde, résidant à Stockholm, Los Angeles ou Paris et active simultanément rencontres, symposiums, installations, impulsant à son travail une hyper-mobilité géographique et conceptuelle permanente. Il mêle périodes d’activité intense, d’une densité peu commune, et retraites réflexives au beau milieu du network contemporain, moments d’inventions de fondamentaux et d’assemblages théoriques. Ainsi, Per Hüttner est il l’initiateur d’un dispositif nomade d’art contemporain intitulé Vision Forum, projet collectif qu’il construit en lien avec une recherche plastique plus personnelle[2].

Son esthétique s'exprime aussi par des expressions plus classiques comme la photographie, les dessins et la vidéo :

Articulé autour d'une logique de défi, le travail de Per est toujours lié a l'attente d'une réaction chez un spectateur que l'on soupçonne d'ordinaire trop passif ou trop gavé d'images pour réussir à réagir encore devant les propositions artistiques . […] Sans jamais vraiment rencontrer l'Autre, dans le pur autoérotisme sportif ou masturbatoire, l'Occident ne peut guère attendre de reconnaissance hormis la sienne propre, dans un narcissisme suicidaire. Per Huttner est un des très rares artistes contemporains à affronter cette problématique tragique sans concession ni fausse pudeur et à annoncer sans doute les termes d'un nouvel engagement d'un art que l'on soupçonne souvent à tort de nombrilisme[3].

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

  • La Caméra Horloge, Borealis, Le Radar, Bayeux, France (2012)
  • Flesh, Valerie Lambert Gallery, Brussels, Belgique (2012)* (In)Visible Dialogues (avec biochemist Elias Arnér), Konstakademien, Stockholm, Suède (2011)[4]
  • Quantum Police, curée par Anne Klontz, Valerie Lambert Gallery, Bruxelles ; DKTUS Stockholm et Putting Out the Fire with Gasoline, Manufactura’s Studio, Wuhan, Chine (2011)[4]
  • >unknown at Zendai Contemporary Art Exhibition Hall, Shanghai, Chine (2010) [5]
  • Imminent, Fei Contemporary Art Center, Shanghai, China (2010)[5]
  • Do not Go Gentle, ERBA et Musée du Temps, Besançon, France (2009)
  • Xiao Yao You, Guandong Museum of Art, Guangzhou, Chine (2006)
  • Tundro, Contemporary Art Gallery, National Museum, Szczecin, Pologne (2006)
  • Repetitive Time, Göteborgs Konstmuseum, Göteborg, Suède (2006)
  • Democracia y Deseo, Vacio 9, Madrid, Espagne (2006)
  • Per Hüttner, Xposeptember, Liljevalchs konsthall, Stockholm, Suède (2005)
  • I Am a Curator, Chisenhale Gallery, Londres, Royaume-Uni (2003)

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

  • Formas únicas da continuidade no espaço, 33 Panorama da arte brasileira, Museu de Arte Moderna de São Paulo, Sao Paulo, Brésil (2013)
  • Godzilla and the Phoenix, OuUnPo-Japan, Wacoal art Center, BankART and Embassy of Sweden; Tokyo/Yokohama, Japon (2013)
  • Transmedia, (curated by Yang Qingqing), Palais de Tokyo, Paris, France (2013)
  • An Opera in Five Acts, David Roberts Arts Foundation, Londres, Angleterre (with Fatos Ustek) (2012-13)
  • Le choix de titre est un faux problème, CNEAI Paris, Paris, France[6] (2011)
  • Notes from a Grainy Surface (avec Fatos Ustek), A CLOCK THAT RUNS ON MUD, curated by Jennifer Teets, Nero Magazine, Italie (2011)[7]
  • Concrete Poetry, The Hayward Gallery, Londres, Angleterre (2011)[8]
  • The Invisible Generation (As “Private Contractors” avec Olav Westphalen), Les Kurbas Center; The National Museum of Art and artist street, Kiev, Ukraine (2010)[9]
  • Crash – The other versions, avec postautonomy.co.uk, Liverpool Biennial, Liverpool UK and various public venues à Zurich, Suisse (2008)
  • Nothing to Declare, 4th Oberschwaben Contemporary Art Triennial, Friedrichshafen, Allemagne (2008)
  • Filling the City with Dreams (performance), Zendai MOMA, Shanghai, Chine.
  • Art is always somewhere else, International Biennial of Young Artists, Bucarest, Roumanie (2006)
  • 20 Years !, Bonniers Konsthall, Stockholm, Suède (2006)
  • Copy-Art.net, Institute of Contemporary Arts, Londres, Royaume-Uni (2004)
  • BIDA 2003, Centro de Arte de Salamanca, Espagne (2003)
  • Slowdive, Yerba Buena Center for the Arts, San Francisco, USA (2002)
  • Fasten Seatbelts, Galerie Krinzinger, Vienne, Autriche (1998)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en)(zh) The Quantum Police, 2011, 96 pages, design par Erik Månsson. Publié par Lambert Gallery et Vision Forum 2011 (ISBN 978-91-978934-5-9)
  • (en)(sv) (In)visible Dialogues, 2011, 240 pages, design par Åbäke. Publié par Dent-de-Leone. (ISBN 978-91-978934-3-5) et (ISBN 978-0-9561885-5-7)
  • (en)(zh) The Imminent Interviews, 2010, 90 pages, publié par Fei Contemporary Art Center, Shanghai et Vision Forum 2010, (ISBN 978-91-978934-4-2)
  • Democracy and Desire, Design by Åbäke. Vacio 9 and The Rumanian Cultural Institute.
  • Xiao Yao You, Design by byboth. Guangdong Museum of Art, avec des textes de Zhang Wei et Bo Nilsson.
  • Repetitive Time, Göteborgs Konstmuseum, avec des textes de Claire Canning, Lena Boëthius, Laurent Devèze et Stépanie Nava, 2006 (ISBN 9163171279 et 9789163171277)
  • I Am a Curator, Chisenhale Gallery, avec des textes de Lisa LeFeuvre, Duncan McLaren, Veronique Wiesinger etc., 2005
  • Duncan McLaren, Per Hüttner, Curatorial Mutiny, Stockholm, 2004 (ISBN 9163151316 et 9789163151316)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Semaine 73, pages 16-21, Parc Saint-Léger, Pogues-les Eaux, Novembre 2005
  2. Nathan Delancey et Michel Collet, « Les Mutations Actives de Per Hüttner », p. 40-41, Novo Numéro 7, 03 2010 (ISSN 1969-9514). Version Internet ici : [1]
  3. « A Western Runner », Laurent Devèze, Mare Articum 1, p.58-63, 2002, Pologne
  4. a et b (In)visible Dialogues, Ed. E. Arnér and P. Huttner, Publié par Dent-de-Leone. (ISBN 978-91-978934-3-5) et (ISBN 978-0-9561885-5-7)
  5. a et b Cecilia Canziani, The Imminent Interviews - Per Hüttner, Fei Contemporary Art Center, Shanghai and Vision Forum 2010, (ISBN 978-91-978934-4-2)
  6. Event info on museum's website
  7. Exhibition on website
  8. The Quantum Police, Anne Klontz, publié par Lambert Gallery et Vision Forum 2011, ISBN 978-91-978934-5-9
  9. The Invisible Generation, Gerrie van Noord, publié par Vision Forum, Stockholm, Suède. ISBN 978-91-978934-2-8

Lien externe[modifier | modifier le code]