Pepetela

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arthur Pestana dit « Pepetela »

Arthur Pestana dit « Pepetela », est un écrivain angolais de langue portugaise.

Pepetela est né en Angola (Benguela) en 1941. Il fait des études au Portugal puis s'exile à Paris et à Alger. À partir de 1960, il s'engage dans la guerre d'indépendance avec le Mouvement populaire pour la libération de l Angola. En 1975, il est nommé vice-ministre de l'Éducation.

Professeur de sociologie, Pepetela est aussi un écrivain majeur[réf. nécessaire] : il a écrit une dizaine de livres publiés dans plusieurs pays d'Europe. Le pouvoir et la littérature sont très liés en Angola. Pepetela, à travers sa littérature, cherche à fédérer les peuples d'Angola avec la notion de peuple angolais, puisque ce dernier est constitué de différentes ethnies. Il décortique la société angolaise avec humour et truculence.[réf. nécessaire]

Il a obtenu le Prix Camões en 1997.

Il est membre du comité de parrainage du Tribunal Russell sur la Palestine dont le début des travaux a été présenté le 4 mars 2009.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

En français :

  • Jaime Bunda, agent secret (Buchet Chastel – 2005) depuis Jaime Bunda, agente secreto, 2001
  • L'Esprit des Eaux (Actes Sud – 2002) depuis O Desejo de Kianda, 1995
  • Yaka (Les Eperonniers – 1992) depuis Yaka, 1984
  • Parábola do Cágado Velho
  • As Aventuras de Ngunga, 1972
  • Muana Puó, 1978
  • Mayombe, 1980
  • O Cão e os Caluandas, 1985
  • Luandando, 1990
  • Lueji, o Nascimento de um Império, 1990
  • A Geração da Utopia, 1992
  • A Glorioso Família, 1996
  • A Montanha da Água Lilás, 2000
  • Jaime Bunda e a morte do americano, 2003
  • Predadores, 2005
  • O Terrorista de Berkeley, Califórnia, 2007
  • O Quase Fim do Mundo, 2008
  • O Planalto e a Estepe, 2009