Penon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un penon au vent en tissu de spinnaker.

Sur un voilier, le penon est un brin de laine ou un ruban de tissu léger de type spinnaker, fixé sur les voiles ou dans le gréement (souvent sur les haubans). Généralement montés par paires de préférence près du centre de poussée vélique, les penons permettent de visualiser la direction du vent et l'écoulement des filets d'air sur la voile.

L'importance de l'écoulement laminaire de l'air sur l'extrados (la face de la voile située sous le vent en termes nautiques) a été mis en évidence grâce aux travaux de Manfred Curry (en), qui fut le premier à tester des voiles de yachts dans des souffleries aéronautiques dans les années 1930.

Placés du bord d'attaque jusqu'à l'arrière d'une voile d'avant, sur son intrados et son extrados, les penons permettent d'effectuer les réglages fins permettant d'optimiser la poussée du vent dans les voiles. Si le penon est aligné horizontalement en arrière de son point de fixation et collé à la voile, l'écoulement du vent sur la voile est laminaire et optimal. Toute autre position reflète un écoulement perturbé et nécessite une correction des réglages en agissant sur l'écoute, le chariot d'écoute ou le nerf de chute.

Il en va de même pour la grand-voile, où les penons sont disposés le long de la chute. Flottant dans le prolongement de celle-ci, et de haut en bas, le réglage est bon. Dans le cas contraire il est nécessaire de corriger tension et vrillage.

Voir aussi[modifier | modifier le code]