Peninsulares

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans le système de castes coloniales de l'Amérique espagnole un peninsular était un résident du Nouveau monde né en Espagne, au contraire d'un descendant espagnol né aux Amériques (nommé criollo).

Les peninsulares détenaient les hautes fonctions gouvernementales et officielles des Amériques. En plus de cette distinction entre peninsulares et créoles, il existait aussi des mestizos (descendants à la fois d'espagnols et d'amérindiens), mulattos (descendants à la fois d'espagnols et de noirs), Amerindiens, zambos (descendants à la fois d'amérindiens et de noirs) et les Noirs. Dans certains lieux et à certaines époques, les peninsulares étaient appelés godos, ou au Mexique, gachupines, il s'agissait d'un terme injurieux.

Dans le système social des colonies, les peninsulares étaient au sommet, suivis des criollos qui développeront une aristocratie locale au XVIIe et XVIIIe siècles.

Voir aussi[modifier | modifier le code]