Pendragon (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pendragon.
Pendragon, 2010, Aschaffenburg
Nick Barrett, guitare, chant, 2010 in Aschaffenburg, Colos-Saal
Clive Nolan, claviers
Peter Gee, basse, 2010
Scott Higham, batterie, 2010

Pendragon est un groupe britannique de néo-prog créé en 1978 par le guitariste Nick Barrett, originellement sous le nom de Zeus Pendragon. Ils abandonnent rapidement le préfixe Zeus quand ils commencent à enregistrer.

Naissance du groupe[modifier | modifier le code]

En 1978, dans la ville de Stroud, Gloucestershire, quatre garçons décident de former le groupe Zeus Pendragon. Ce groupe est composé de Nick Barrett (Guitare et Chant), Julian Baker (guitare et chant), Nigel Harris (batterie) et Stan Cox (Basse). Lors de leurs premiers concerts, ils font des reprises de rock classique de Jimi Hendrix, Led Zeppelin, Fleetwood Mac et Santana. On raconte que c'est à ce moment là que Nick Barrett a quitté l'école en brûlant ses cours de mathématiques. Rapidement, Julian Baker propose de supprimer "Zeus" du nom du groupe, arguant que c'est trop long pour figurer sur un tee-shirt. Ils sont rapidement aidés par un promoteur / producteur local, Greg Lines, déjà à l'origine de la promotion de U2 dans la région. Rapidement, Stan quitte le groupe et est remplacé à la basse par Robert Dalby. Puis Nick a débauché John "Barney" Barnfield pour avoir un spécialiste des claviers et donner un style plus progressif à sa musique. Barrett et Barney commencent à composer des morceaux où les claviers ont un rôle prépondérant (Excalibur, O'divineo). Puis Julian et Robert quittent le groupe et Peter Gee est recruté. C'est ce line up qui a marqué les débuts d'un groupe stable.

Montée en puissance[modifier | modifier le code]

En 1982, le groupe fait la connaissance de Marillion, déjà un peu plus connu et en particulier sympathise avec Mick Pointer le batteur. qui leur propose de les accompagner et les soutenir au Marquee club de Londres. C'est un tremplin fabuleux pour le groupe qui joue enfin dans des conditions optimales et commence à susciter l'intérêt de nombreux fans. En 1983, ils jouent devant 30 000 personnes au festival de Reading. Ils enregistrent une session "live" sur la BBC pour Tommy Vance et celui-ci est impressionné en particulier par leur morceau "le chevalier noir". C'est à cette période que des décisions importantes sur l'avenir du groupe doivent être prises. Le groupe n'a toujours pas de contrat d'enregistrement et Barney décide de ne pas continuer l'aventure craignant de devoir quitter son emploi de jour. Il reconnait toutefois que cette période avec le groupe a été le plus beau moment de sa vie.

C'est à ce moment là que Rik Carter rejoint le groupe aux claviers et qu'ils enregistrent un mini album, "fly high fall far" et un peu plus tard les prémiscs de leur premier LP "the jewel". Leur tournée en Europe avec Marillion continue, mais l'attente pour la signature d'un contrat d'enregistrement est de plus en plus dure à supporter. La fatigue aidant, Nigel quitte le groupe et est remplacé un moment par Matt Anderson, un ami de Rik. Les deux quitteront le groupe à la suite. Nick, Peter et Greg ne tarissent pas d'efforts pour tenter de signer un contrat avec un label et font des aller-retours réguliers sur Londres. C'est à ce moment là que Nick revoit Clive Nolan, un ami d'enfance qui joue des claviers et à qui il n'avait jamais auparavant demandé de se joindre au groupe. C'est à l'occasion d'une soirée à Londres que Clive Nolan s'est joint au groupe pour ne plus jamais le quitter. The Masquerade Overture reste à ce jour leur album qui s'est le plus vendu dans le monde (plus de 60 000 exemplaires[réf. nécessaire]).

Un contrat avec EMI est enfin signé et malgré quelques difficultés aboutit à la production de l'album "Kowtow". Cependant, Nick est toujours à la recherche d'un moyen d'affirmer l'identité visuelle du groupe, et tombe un peu par hasard sur le designer Simon Williams qui sera à l'origine du look des pochettes et du symbole du groupe.

En 1991, Toff records qui a été créée est enfin lancée à pleine vitesse et le groupe va pouvoir se concentrer sur la création musicale. Cela donnera "The world", leur troisième album en fait, mais le premier du groupe avec leur style personnel définitif.

En route vers les sommets[modifier | modifier le code]

"The world" (1991) bien qu'étant certainement le disque le moins "commercial" du groupe fait rapidement un tabac et de nombreux fans rejoignent le groupe. "The windows of life" (1993) enfonce le clou et Pendragon est enfin lancé à pleine vitesse dans le monde du rock progressif au même titre que Marillion ou IQ. The Masquerade ouverture, sorti en 1996 se vendra à plus de 60 000 exemplaires et terminera de donner au groupe sa notoriété dans le milieu du néo prog. Toff records n'est plus une petite entreprise et Karl Groom, l'ingénieur du son fait un travail digne des majors. Malheureusement, c'est là que Nick doit affronter des soucis personnels qui vont perturber durablement son travail de compositeur. Son divorce long et douloureux est en partie responsable des cinq années avant l'album suivant "Not of this World". Suivront "Believe" en 2005 et "Pure" en 2008, respectivement 7e et 8e albums en studio.

En 2006, le groupe sort l'album "Past and Presence" qui est composé d'un DVD et de deux CD. Cet album concert est là pour fêter les 21 ans du concert de leur premier album "The Jewel". L'album est enregistré le 31 octobre 2006, en Pologne, et pour l'occasion de cet anniversaire, le groupe composé de Barrett/Nolan/Gee/Crabtree est rejoint sur scène par Julian Baker (saxophone, guitare, tambourin, chœurs), John Barnfield (claviers) et Rik Carter (claviers et chœurs) sur différents morceaux.

Puis en 2011, l'album Passion et en octobre 2014, l'album Men who climb mountains.

Toujours actif, Pentagon est aujourd'hui encore un des groupes phare du mouvement néo-progressif (nouvel éveil du rock progressif au début des années 80 après la disparition quasi complète de ce genre musical, emporté par de la musique plus commerciale et le punk de la fin des années 70) dont il est reconnu comme un des fondateurs aux côtés de Marillion.

Leur album studio Believe intègre de nouveaux éléments et a été une réussite.

La sortie de leur album studio Pure à l'automne 2008, coïncide avec une tournée européenne.

Il est à noter que le groupe tourne régulièrement en France (à Paris : Le Divan du Monde en 2011 et 2014 par exemple), qu'avant l'ouverture des portes des salles de concert Clive Nolan vient saluer le public, et de plus, étant proche de son public, le groupe vient voir le public après les concerts pour dédicacer albums, affiches, billet...

Membres[modifier | modifier le code]

  • Nick Barrett (guitare, chant)
  • Peter Gee (basse)
  • Clive Nolan (claviers depuis 1986)
  • Craig Bundell (batterie depuis 2014)


  • Scott Higham ( 2008 jursqua 2014)
  • Rik Carter (claviers avant 1986)
  • Nigel Harris (batterie avant 1986)
  • Fudge Smith (batterie de 1986 à 2006)
  • Joe Crabtree (batterie de 2006 jusqu'à fin 2007)

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Fly High, Fall Far (EP) (1984)
  • The Jewel (1985), album réédité en 2005
  • 9:15 Live (1986)
  • Kowtow (1988)
  • The World (1991)
  • The R(B)est of Pendragon (1991) (compilation)
  • The Window of Life (1993), album réédité en 2006 (inclus EP Fallen Dreams And Angels)
  • The Very, Very Bootleg: Live in Lille (1993)
  • Fallen Dreams and Angels (EP) (1994)
  • Utrecht...The Final Frontier (1995) (live)
  • The Masquerade Overture (1996), album réédité en 2007 (inclus EP As Good As Gold)
  • As Good as Gold (EP) (1996)
  • Live in Krakow 1996 (1997)
  • Overture 1984 - 1996 (1998) ([compilation)
  • Once Upon a Time in England Volume 1 (1999) (rares)
  • Once Upon a Time in England Volume 2 (1999) (rares)
  • The History: 1984 - 2000 (2000) (compilation)
  • Not of This World (2001)
  • Acoustically Challenged (2002) (live "unplugged")
  • Liveosity (2002) (CD Acoustically Challenged + DVD Live at Last...and More)
  • Believe (2005)[1]
  • Past and Presence (2007) (live : 21st anniversary of the Jewel concert. 2CD + 1 DVD)
  • Pure (2008)[2]
  • Concerto maximo (2009) live[3]
  • Passion (2011)
  • Out Of Order Comes Chaos (2013)
  • Men who climb mountains (2014)

DVD[modifier | modifier le code]

  • Live at last... and more (2002)
  • A rush of adrenaline (2006)
  • And Now Everybody to the Stage (2006)
  • Past and Presence (2007) (live : 21st anniversary of the Jewel concert. 2CD + 1 DVD)
  • Out Of Order Comes Chaos (2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chronique de l'album Believe
  2. Chronique de l'album Pure
  3. Chronique du DVD Concerto Maximo