Pelochelys cantorii

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pelochelys cantorii

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Pelochelys cantorii

Classification selon TFTSG
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Chelonii
Ordre Testudines
Sous-ordre Cryptodira
Famille Trionychidae
Sous-famille Trionychinae
Genre Pelochelys

Nom binominal

Pelochelys cantorii
Gray, 1864

Synonymes

  • Pelochelys cumingii Gray, 1864
  • Pelochelys poljakowii Strauch, 1890

Statut de conservation UICN

( EN )
EN A1cd+2cd : En danger

Pelochelys cantorii est une espèce de tortues d'eau douce de la famille des Trionychidae, aussi appelée « tortue géante à coquille molle » ou « Tortue de Cantor »[1].

Description[modifier | modifier le code]

Cette tortue a une tête large et de petits yeux près du bout de son museau. Elle se distingue par sa carapace lisse et molle, de couleur olive sombre. Les juvéniles peuvent avoir la carapace et la tête tachetées de noir, avec du jaune sur le pourtour de la carapace.

Les tortues géantes à coquille molle peuvent mesurer jusqu'à 2 m de longueur. P. cantorii est un prédateur d'affut principalement carnivore, se nourrissant de crustacés, des mollusques et de poisson (bien que quelques plantes aquatiques puissent aussi figurer à son menu). La tortue passe 95 % de sa vie enterrée et immobile, laissant seulement dépasser du sable ses yeux et le bout de sa bouche. Il fait surface seulement deux fois par jour pour respirer.

Cette tortue pond 20-28 œufs d'environ 3cm de diamètre, en février ou mars sur des berges.

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre[1] :

Elle n'est plus présente à Singapour et en République populaire de Chine dans la province d'Anhui.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Cette espèce est nommée en l'honneur de Theodore Edward Cantor[2].

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Gray, 1864 : Revision of the species of Trionychidae found in Asia and Africa, with the descriptions of some new species. Proceedings of the Zoological Society of London, vol. 1864, p. 76–98 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b TFTSG, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Beolens, Watkins & Grayson, 2009 : The Eponym Dictionary of Reptiles. Johns Hopkins University Press, p. 1-296