Pelléas et Mélisande de Schönberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pelléas et Mélisande (en allemand : Pelleas und Melisande), opus 5 est un poème symphonique d'Arnold Schönberg, inspiré du Pelléas et Mélisande de Maeterlinck. Composé entre juillet 1902 et février 1903, il fut créé le 26 janvier 1905 à Vienne par l'auteur. L'œuvre est en un seul mouvement divisé en quatre parties enchainées. Son caractère est toujours tonal et post-romantique.

Analyse de l'œuvre[modifier | modifier le code]

  1. Lento - Allegro
  2. Scherzo - Presto
  3. Quasi adagio
  4. Finale

Instrumentation[modifier | modifier le code]

L'œuvre est écrite pour quatre flûtes, quatre hautbois, cinq clarinettes, quatre bassons, huit cors, quatre trompettes, cinq trombones, un tuba, huit instruments de percussion, deux harpes et cordes.