Pelargonium cotyledonis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pelargonium cotyledonis est une espèce de la famille des Geraniaceae, endémique de l'île Sainte-Hélène, généralement haute d'environ 30 cm mais atteignant parfois 1 m. Elle perd ses feuilles durant l'été. Ses fleurs sont blanches et la floraison a lieu entre septembre et février.

Habitat[modifier | modifier le code]

Elle est désormais confinée sur les côtes sud et sud-ouest de l'île Sainte-Hélène, à une altitude comprise entre 200 et 600 m, dans la zone dite "sèche" de l'île. La pluviométrie est très variable dans l'île, mais sur ces sites elle est d'environ 400 mm par an. Le brouillard et la bruine sont cependant enregistrés 130 jours par an[1]

Culture[modifier | modifier le code]

En culture, cette espèce est très sensible à l'excès d'arrosage surtout après le désechement de ses radicelles qu'il est préférable d'éviter. Elle semble préférer un arrosage modéré et continu mais supporte sans difficulté une période de sécheresse prolongée. Dans ce cas, la reprise des arrosages doit être très prudente afin de laisser aux racines le temps de reconstituer leurs radicelles.

Vulnérabilité[modifier | modifier le code]

En 1955, elle était déjà considérée comme rare, probablement parce que son environnement avait déjà été détruit par les chèvres et les Phormium tenax[1].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a et b Van der Walt, J. J. A.;Vorster Pelargoniums of Southern Africa (Volume 1), 1988 (ISBN : 0868430064 / 0-86843-006-4)