Peintre en lettres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Peinture murale, La Nouvelle Orléans
Enseigne murale d’un marchand de bières et spiritueux

Un peintre en lettres est un peintre spécialisé dans l’écriture et la décoration. Cette activité a été très importante de la fin du XIXe siècle à celle du XXe siècle, pour la réalisation de toute sorte de signalétique intérieure et extérieure, pour l’information et la publicité. Sous sa forme traditionnelle, cette activité est encore exercée par des spécialistes.

Domaines d’intervention[modifier | modifier le code]

  • Façade de magasin : raison sociale, marques, indications d’activité, renseignements divers (sur murs, parements en bois peint, sur vitres).
  • Panneaux de signalisation fixes ou mobiles, calicots et banderoles sur tissu. « Ardoises » de restaurants ou brasseries.
  • Marquage des véhicules : plaques d’immatriculation, indications tehniques, marques, logotypes.
  • Peintures murales de grand format (publicité, affiches de cinéma).

Métier[modifier | modifier le code]

Ce métier nécessite un long apprentissage des techniques spécifiques (usage des différents pinceaux, techniques diverses), une connaissance de différents styles d’écriture et de leurs possibles variations, de leur adaptation à la forme et aux dimensions du support. Le métier a peu à voir avec la typographie au sens strict, qui impose des règles intangibles, même si une connaissance de la lettre est indispensable. Il s’apparente à la calligraphie car le tracé de la lettre se fait selon un ductus précis et dans un « geste » calligraphique, en s’aidant si besoin d’une canne à peindre comme point d’appui de la main. Le pinceau à lettre a une touffe longue qui permet de tracer un élément (filet, caractère ou ornement), d’un seul mouvement, sans reprise.

Les techniques actuelles de graffiti, graff ou street art ne sont pas formellement assimilées à la peinture en lettres, bien que leur thématique soit souvent basée sur une lettre déstructurée et à la limite de la lisibilité, mais elles peuvent être utilisées pour des usages commerciaux comme des façades ou des décors.

Un bon peintre en lettres pouvait proposer une grande quantité de variations sur le style d’écriture, son alignement strict, oblique ou courbe, sa couleur en aplat ou en dégradé, en éclairé, ombré, etc., ainsi que les ornements associés, du simple filet rectiligne à l’illustration complète d’un élément.

Le véritable peintre en lettres, dans les pays occidentaux, tend à disparaître, remplacé par les nouvelles technologies de la signalétique qui n’est plus peinte manuellement sur le support, mais imprimée (sérigraphie, flexographie, impression numérique) sur supports adhésifs ou autres, lettres de tous styles et dimensions pré-découpées, etc. Le rôle actuel du peintre en lettres est celui d’un graphiste-décorateur, accessible par apprentissage et obtention (en France) d’un CAP Signalétique, enseigne et décor, ou un diplôme de communication graphique[1].

Les peintures murales anciennes, plus ou moins effacées par le temps (appelées en anglais ghost signs, « signes fantômes ») sont l’objet de l’intérêt de certains amateurs et sont parfois restaurées en conservant leur aspect « ancien ».

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • The Letterheads (en), association de peintres en lettres américains, exemples tirés d’un manuel de 1942 [1]