Pehar Gyalpo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Représentation de Pehar Gyalpo au monastère de Nechung, Tibet

Pehar Gyalpo (tibétain : རྒྱལ་པོ་དཔེ་ཧར, Wylie : rgyal po dpe har  ; également orthographié : pe kar & dpe dkar) est la déité s’exprimant par l’oracle de Nechung, l’un des esprits soumis par Padmasambhava, qui l’aurait nommé chef des protecteurs de Samye[1]. Plusieurs centaines d’années plus tard, le 5e dalaï-lama lui aurait demandé de devenir le protecteur de Nechung et des Gelugpa. Il se serait alors installé dans la région de ce monastère dépendant de Drepung, remplacé à Samye par l’esprit Tsiu Marpo[2]. Chez les Gelugpa, il est également connu sous le nom de Dorjé Drakden.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le médium de l'Oracle d'Etat et le monastère de Nechung sur le site Vie et traditions des Tibétains en exil, 13 mai 2010.
  2. (en) Christopher Paul Bell, Tsiu Marpo: The Career of a Tibetan Protector Deity Florida State University.

Liens externes[modifier | modifier le code]