Pedro Luis Boitel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boitel.

Pedro Luis Boitel (1931-1972) fut un poète cubain, martyr de la foi catholique.

Eléments historiques[modifier | modifier le code]

Après avoir soutenu l’arrivée au pouvoir de Fidel Castro, Boitel perd le soutien de Castro.

Après avoir monté une cellule clantestine, il est arrêté et condamné à dix-huit ans de prison. Il est torturé en prison et commence une grève de la faim jusqu’à sa mort le 24 mai 1972[1].

Il est considéré comme un martyr et comme l’emblème de la résistance pacifique à l’oppression par les opposants au régime castriste.

Ses derniers jours ont été relatés par son ami, le poète Armando Valladares.

Culte[modifier | modifier le code]

"Dans la nuit du 24 au 25 mai, ce sera l'anniversaire de la mort dans les geôles cubaines du poète et martyr de la Foi Pedro Luis Boitel, emprisonné et torturé parce qu'il affirmait sa foi en Dieu et en l'Église.Cette nuit-là, en Amérique, des Chrétiens commémorent ce sacrifice en allumant des cierges aux fenêtres.Voici notre prière:Pour que tu délivres les croyants de la tyrannie et nous accorde, ainsi qu'à nos enfants, d'être aussi convaincus et courageux que ce martyr, nous te prions, Seigneur."

Références[modifier | modifier le code]

  1. Mémoires de prison: Un témoignage hallucinant sur les prisons de Castro (1986), publié par Albin Michel (ISBN 2226025936)