Pedro Figari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pedro Figari (1861-1938) né à Montevideo est un peintre uruguayen. Il a passé la grande partie de son enfance dans une ferme ; son voisinage semi-rural lui permet de prendre contact avec les aspects de la société qui deviendront par la suite les sujets de sa peinture.

Il abandonna très jeune son métier d’artiste pour se consacrer au barreau et à la politique. Il avait la soixantaine lorsqu’il revint à sa vocation première et s’installa à Buenos Aires. Il fit un séjour à Paris (presque 10 ans, dès 1925) et revint avec environ 2000 œuvres peintes sur carton. Il peignit des scènes de plein air (campagne), des scènes de vie quotidiennes, avec une représentation fréquentes des ombús (types d’arbre apparemment), et de la vie urbaine, animée par de nombreux personnages, des chevaux, et des chiens. Le dessin est assez naïf, la pâte est opaque mais la touche délicate, avec une grande sensibilité à la couleur. Ses influences probables furent les nabis, en particulier Bonnard et Vuillard. Inclassable, il est l’un des fondateurs de la peinture moderne en Amérique Latine.