Pectinidae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ammusium cristatum


Les Pectinidae sont des mollusques bivalves de l'ordre des Ostreoida.

Description et caractéristiques[modifier | modifier le code]

La famille comprend notamment les coquilles Saint-Jacques et les pétoncles. Ces espèces sont plus ou moins inéquilatérales et inéquivalves, avec généralement une valve plus renflée que l'autre : la coquille Saint-Jacques a typiquement une valve creuse et une plate. La plupart des espèces sont équipées d'yeux sur le bord du manteau, permettant à certaines de se déplacer.

Historique et dénomination[modifier | modifier le code]

  • La famille des Pectinidae a été décrite par le naturaliste américain Constantine Samuel Rafinesque en 1815. L’étymologie découle du latin pecten, « peigne ».
  • Le genre type pour cette famille est Pecten O.F. Müller, 1776.

On les désigne souvent par le nom vernaculaire de pectinidés.

Biologie[modifier | modifier le code]

Les pectinidés vivent sur le fond ; ils peuvent y être attachées à l'aide d'un byssus (filaments qu'ils sécrètent) ou simplement gisants. Leur valves peuvent les propulser en cas de fuite.

On en retrouve des représentants de grande taille dans tous les océans ; plusieurs espèces sont d'importance commerciale.

Parce que ce sont des organismes benthiques sessiles associé à des habitats typiques, leurs coquilles fossiles, comme celles des huîtres ou des inocérames sont utilisés pour reconstituer l'environnement passé (Paléoécologie, paléoenvironnement) ou pour la datation des couches de roches anciennes.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Liste des sous-familles et genres[modifier | modifier le code]

Selon World Register of Marine Species (2 octobre 2014)[1] :



Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]