Pecq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Le Pecq.
Pecq
La maison communale
La maison communale
Blason de Pecq
Héraldique
Drapeau de Pecq
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut
Arrondissement Tournai
Bourgmestre Marc d'Haene
Majorité GO (MR-CDH) & PS
Sièges
GO !(Belgique)
PS
OSER
Ecolo
17
8
4
3
2
Section Code postal
Pecq
Warcoing
Hérinnes
Esquelmes
Obigies
7740
7740
7742
7743
7743
Code INS 57062
Zone téléphonique 069 & 056
Démographie
Gentilé Pecquois(e)
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
5 563 ()
49,65 %
50,35 %
169 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
()
23,28 %
58,95 %
17,77 %
Étrangers 6,87 % ()
Taux de chômage 10,96 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 12 625 €/hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 50° 41′ 07.2″ N 3° 20′ 22.56″ E / 50.685333, 3.3396 ()50° 41′ 07.2″ Nord 3° 20′ 22.56″ Est / 50.685333, 3.3396 ()  
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
32,91 km2 (2005)
80,72 %
2,82 %
15,04 %
1,43 %
Localisation
Situation de la commune au sein de l'arrondissement de Tournai et de la province de Hainaut
Situation de la commune au sein de l'arrondissement de Tournai et de la province de Hainaut

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Pecq

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Pecq
Liens
Site officiel www.pecq.be

Pecq est une commune francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Hainaut, ainsi qu’une localité où siège son administration.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Pecq est traversée par un fleuve, l'Escaut dont les berges ont subi des rectifications de son tracé. Les anciennes parties non navigables du fleuve, appelées aussi localement "coupures" ou "bras morts", procurent des sites de pêche et de promenade où l'on peut observer des oiseaux, poissons, batraciens, insectes et une flore particulière aux zones humides.

Cette localité est coupée par une route rectiligne : la N50 Tournai - Courtrai, où des îlots ont été construits, pour tenter de diminuer la vitesse des véhicules dans la traversée de l'agglomération.

  • Pecq se situe entre Mouscron et Tournai.
  • Distante vers le nord de Courtrai - 17 km - ville de commerce et d'industrie.
  • Également éloignée de la France, à l'ouest : (25 km de Lille avec ses liaisons directes EUROSTAR vers Londres et TGV vers Paris et toute la province française : Bretagne, Aquitaine, Midi, Alpes, etc.).

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Pecq.

Limites de la commune[modifier | modifier le code]

Sections des communes voisines :

Sections de la commune[modifier | modifier le code]

Armoiries[modifier | modifier le code]

Blason ville be Pecq avec ornements.svg
Ces armoiries reconnues déjà en 1952 sont celles des princes de Salm-Kyrbourg, barons de Pecq, figurant sur le sceau scabinal à la fin du XVIIIe siècle.
Blasonnement : Écartelé, aux 1 et 4 d'or au lion de gueules couronné d'azur (Wildgraven) ; aux 2 et 3 de sable au léopard lionné d'argent, lampassé de gueules (Rheingrafen), sur le tout parti à dexte de gueules à trois lions d'or (Kyrbourg), à senestre coupé, en chef de gueules à deux saumons adossés d'argent, accompagnés de quatre croisettes du même 1, 2 et 1 (Hohen-Salm) et en point d'azur à la fasce d'argent (Vinstingen) ; l'écu posé sur un manteau de pourpre fourré d'hermine, frangé et houppé d'or, sommé de la couronne de prince du Saint-Empire[1].



Démographie[modifier | modifier le code]

Nombre d'habitants / localité & superficie
Localités./ Années. 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 Km²
Pecq 1901 1936 1914 1933 1920 1932 1950 1952 1998 2000 6,36
Herinnes 1554 1539 1565 1548 1518 1543 1570 1577 1573 1593 12,45
Warcoing 989 1019 1052 1065 1075 1088 1083 1109 1100 1143 4,13
Obigies 685 665 672 677 679 670 657 665 661 646 7,68
Esquelmes 74 76 83 78 79 76 72 75 76 73 2,34
Total après fusion 5203 5235 5286 5301 5271 5309 5332 5378 5408 5455 32,96

Jumelage[modifier | modifier le code]

La localité est jumelée à :

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Quelques vues ou illustrations[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Sport[modifier | modifier le code]

La localité posséda un club de football, le SC de Pecq (matricule 8786) qui accéda aux séries nationales du football belge en 1991. Après trois saisons, le cercle redescendit, mais il retrouva la Promotion en 1996-1997. À la fin de cette 4e saison en nationale, le SC de Pecq fut englobé dans la R. US Tournaisienne (matricule 26).

Personnalités locales[modifier | modifier le code]

  • Lucien Jardez, né à Pecq le 23 avril 1916, mort à Tournai le 29 avril 2000[2].
  • Jules Sabbe, né à Pecq le 4 septembre 1870, Major au "1er Chasseurs à pied", mort pour la patrie, le 22 octobre 1918.
  • Maurice Leynen, né à Pecq, Capitaine Commandant du "3ème Chasseurs à pied / Force publique", mort pour la patrie, le 7 décembre 1918.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lieve Viaene-Awouters et Ernest Warlop, Armoiries communales en Belgique, Communes wallonnes, bruxelloises et germanophones, t. 2 : Communes wallonnes M-Z, Communes bruxelloises, Communes germanophones, Bruxelles, Dexia,‎ 2002, p. 622-624
  2. http://pcd.wikipedia.org/wiki/Lucien_Jardez

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]