Paysage viticole de l'île du Pico

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paysage viticole de l'île du Pico *
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial de l'UNESCO
Les corrais de l'île du Pico
Les corrais de l'île du Pico
Coordonnées 38° 30′ 48.4″ N 28° 32′ 28.2″ O / 38.513444, -28.54116738° 30′ 48.4″ Nord 28° 32′ 28.2″ Ouest / 38.513444, -28.541167  
Pays Drapeau du Portugal Portugal
Subdivision Açores, île de Pico
Type Culturel
Critères (iii) (v)
Superficie 190,2 ha
Zone tampon 2 445,2 ha
Numéro
d’identification
1117rev
Zone géographique Europe et Amérique du Nord **
Année d’inscription 2004 (28e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

Le paysage viticole de l'île du Pico, classé depuis 2004 par l'UNESCO au patrimoine mondial de l'humanité, se situe sur la seconde île en importance de l'archipel des Açores, l'île de Pico.

Structure du vignoble[modifier | modifier le code]

Afin de protéger du vent marin et des embruns les ceps de vigne, il a été mis en place un réseau de murs de pierre. Ceux-ci sont tous parallèles à la côte et remontent progressivement vers le sommet de l’île volcanique. Ils forment des milliers de petits enclos, appelés localement currais, qui se jouxtent les uns les autres. Cette méthode culturale remonte au XVe siècle peu après l'arrivée des premiers colons[1].

Articles détaillés : Pico (île) et Pico (IPR).

Classement par l'UNESCO[modifier | modifier le code]

La session de l'UNESCO qui a classé en 2004 ce paysage viticole unique a voulu marquer sa volonté de préserver « L’extraordinaire paysage de petits champs ceints de murs de pierre façonné par l’homme témoigne du travail de générations de petits paysans qui, dans un environnement hostile, sont parvenus à créer un mode de vie durable et un vin de grande valeur »[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Classement du paysage viticole de l'île de Pico au Patrimoine mondial de l'humanité

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Didi Russo, Manual básico do mundo do vinho, Éd. Ativa/M Editorial Gráfica, São Paulo, 2005.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien interne[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]