Pays Terres romanes en Pays catalan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Terres Romanes en Pays Catalan
Pays Terres romanes en Pays catalan
Administration
Pays Drapeau de la France France
Régions Languedoc-Roussillon
Départements Pyrénées-Orientales
Communautés
de communes
6
Communes 100
Siège du pays Prades
Démographie
Population 50 082 hab. (2006)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Superficie 1 823 km2

Le Pays Terres Romanes en Pays Catalan est situé dans le département des Pyrénées-Orientales dans la Région Languedoc-Roussillon.
Ce territoire est bordé à l'est par la plaine du Roussillon et l'agglomération de Perpignan, au sud par le Massif du Canigou et la chaîne frontière du Puigmal. Ses limites septentrionales sont au contact des régions pyrénéennes audoises (Corbières, Massif du Madrès, Pays de Sault) et ariégeoises (Donezan, Haute-Vallée de l'Ariège). À l'ouest, ce territoire est limitrophe de la Principauté d'Andorre et de l'Espagne.

Localisation[modifier | modifier le code]

3 terroirs[modifier | modifier le code]

Territoire à dominante rurale et agricole s'échelonnant du rural montagnard dans les hauts cantons au périurbain dans la zone de piémont, le Pays Terres Romanes en Pays Catalan se structure autour de la Vallée de la Têt. Guidant l'ensemble des déplacements pendulaires, des échanges commerciaux et des migrations saisonnières, la vallée de la Têt est le trait d'union entre les 3 terroirs qui composent le Pays:
Le Ribéral est un territoire de plaine de l'est du Pays. Les bourgs centres sont Millas et Ille-sur-Têt. L'occupation de l'espace est très marqué par l'agriculture avec une arboriculture très présente. Sites remarquables: paysage d'érosion des Orgues d'Ille-sur-Têt et le Força Réal, point culminant de la vallée.

Paysages du Conflent

* Le Conflent s'étend de Rodès à Fontpédrouse et se caractérise par la transition qu'il opère entre la plaine et les massifs montagneux du Capcir et de la Cerdagne. La ville de Prades (Sous-Préfecture) et dans une moindre mesure Vinça, Vernet-les-Bains et Olette sont les bourgs centres de ce territoire. Il se divise en deux entités: le Bas-Conflent plus à l'est et le Haut-Conflent plus à l'ouest. Le Conflent possède une richesse patrimoniale et environnementale d'une rare densité: architecture religieuse (abbayes, églises et chapelles romanes), architecture militaire (villes fortifiées, forteresses), patrimoine industriel (Train Jaune, sites miniers), sites naturels (gorges, grottes, sources d'eau chaude...).

La Cerdagne et le Capcir sont des plaines d'altitude situées à l'extrémité ouest du Pays. Elles représentent l'ouverture du territoire vers l'extérieur: l'Espagne, l'Andorre, l'Aude et l'Ariège. Le point culminant atteint les 2921 mètres au sommet du Carlit. Ce terroir possède les caractéristiques des régions de haute montagne. Ces hauts cantons sont marqués par la présence de sites remarquables et au niveau biologique par une diversité et une qualité importante de la faune et de la flore: Réserve Naturelle d'Eyne, sites Natura 2000, site classé des Bouillouses.

100 communes[modifier | modifier le code]

Le Pays Terres Romanes en Pays Catalan est composé de 100 communes sur les 226 que compte le département des Pyrénées-Orientales.
Angoustrine-Villeneuve-des-Escaldes, Arboussols, Ayguatébia-Talau, Baillestavy, Bélesta, Bolquère, Boule-d'Amont, Bouleternère, Bourg-Madame, Campôme, Canaveilles, Casefabre, Casteil, Catllar, Caudiès-de-Conflent, Clara-Villerach, Codalet, Conat-Betllans, Corbère, Corbère-les-Cabanes, Corneilla-de-Conflent, Corneilla-la-Rivière, Dorres, Égat, Enveitg, Err, Escaro, Espira-de-Conflent, Estavar, Estoher, Eus, Eyne, Fillols, Finestret, Fontpédrouse, Fontrabiouse-Espousouilles, Font-Romeu-Odeillo-Via, Formiguères, Fuilla, Glorianes, Ille-sur-Têt, Joch, Jujols, La Cabanasse, La Llagonne, Latour-de-Carol, Les Angles, Llo, Los Masos, Mantet, Marquixanes, Matemale, Millas, Molitg-les-Bains, Montalba-le-Château, Mont-Louis, Mosset, Nahuja, Néfiach, Nohèdes, Nyer, Olette-Evol, Oreilla, Osséja, Palau-de-Cerdagne, Planès, Porta, Porté-Puymorens, Prades, Prunet-et-Belpuig, Puyvalador, Py, Railleu, Réal, Ria-Sirach, Rigarda, Rodès, Sahorre, Saillagouse, Sainte-Léocadie, Saint-Féliu-d'Amont, Saint-Michel-de-Llotes, Saint-Pierre-dels-Forcats, Sansa, Sauto, Serdinya-Joncet, Souanyas-Marians, Sournia, Tarerach, Targassonne, Taurinya, Thuès-Entre-Valls, Trévillach, Ur, Urbanya, Valcebollère, Valmanya, Villefranche-de-Conflent, Vinça

6 Communautés de Communes[modifier | modifier le code]

Le Pays Terres Romanes en Pays Catalan est composé de 6 Communauté de communes:

ainsi que 9 communes isolées.

8 cantons[modifier | modifier le code]

Les communes du Pays Terres Romanes en Pays Catalan se répartissent sur 8 cantons:

3 structures de projet[modifier | modifier le code]

Le territoire en quelques mots[modifier | modifier le code]

Un patrimoine naturel et culturel reconnu et diversifié :

  • Un attachement des habitants à leur identité culturelle et leurs racines catalanes,
  • Une extrême richesse historique et culturelle, héritage d’un passé riche et dense (gisements de fer, vestiges militaires, patrimoine roman et religieux, patrimoine agraire et vernaculaire…),
  • Un patrimoine naturel diversifié et exceptionnel avec plus de 7 réserves naturelles, un Parc naturel régional et de nombreux sites naturels majeurs.

Un territoire attractif avec un solde migratoire positif, et au micro local, trois dynamiques de développement :

  • Un rythme de croissance rapide et constant dans le Ribéral, territoire périphérique de l’agglomération perpignanaise,
  • Un regain d’attractivité du Conflent, territoire de transition et de desserrement,
  • Un dynamisme démographique favorable en Cerdagne/Capcir.

Plusieurs secteurs économiques inégalement développés constituant des enjeux à l’échelle du territoire :

  • Le tourisme, surtout en Cerdagne/Capcir, une activité saisonnière majeure inégalement exploitée,
  • L’agriculture et la foresterie, des activités en difficultés mais garantes de l’identité et de la préservation des paysages,
  • Le commerce et l’artisanat, des activités à conserver sur le territoire pour maintenir la population,
  • La santé et les services, un secteur pourvoyeur d’emploi en mutation.

Une situation économique complexe caractérisée par :

  • le poids de l’économie tertiaire,
  • le dynamisme entrepreneurial,
  • l’omniprésence de TPE,
  • un taux de chômage et de bénéficiaires du RSA important,
  • un faible niveau de formation de la population

Origine et définition[modifier | modifier le code]

Au sens de la Loi d'Orientation pour l'Aménagement et le Développement du Territoire de 1995, complétée par la Loi d’Orientation pour l’Aménagement et le Développement Durable du Territoire de 1999, dite loi Voynet : « un Pays est un territoire caractérisé par une cohésion géographique, économique, culturelle ou sociale, fondé sur une volonté locale ayant pour but d’instaurer une solidarité entre espaces ruraux et espaces urbains. »

Le Pays TRPC, ce sont 100 communes du Ribéral, Conflent, Cerdagne et Capcir qui travaillent ensemble à la mise en œuvre d’un projet de territoire commun.

Il est structuré en Groupement d'intérêt public Aménagement du Territoire (GIP AT) et s’articule autour de 3 types d’instances :

  • les instances délibérantes et de programmation : Conseil d’Administration, Assemblée Générale et Comité de programmation Leader
  • l’instance technique : le Comité Technique
  • les instances de concertation : les Commissions thématiques du Conseil de Développement

Date de reconnaissance du Pays Terres Romanes en Pays catalan : 2005

Les missions du Pays[modifier | modifier le code]

Espace de dialogue et de concertation, le Pays n’est ni une circonscription administrative, ni un nouvel échelon de collectivité locale. Il ne dessaisit aucun organisme de ses compétences et n’a pas de fiscalité propre. Le Pays s’organise dans une logique de mission, à travers des tâches de coordination, d’animation et de mobilisation des différents acteurs publics et privés du territoire. Dans ce cadre, le Pays a pour principales missions de :

Animer le débat et fédérer les acteurs du territoire

La mission première du Pays est de faire se rencontrer les différents acteurs du territoire sur des projets ou des thématiques dont l'intérêt est partagé par tous. En animant ces échanges, le Pays facilite la prise en compte des besoins et des attentes de chacun. Par ce partenariat et cette animation territoriale, le Pays œuvre en faveur d'une plus grande cohérence des projets pour le territoire.

Accompagner les projets du territoire

Le Pays aide également les porteurs de projets dans la formalisation, le montage et la concrétisation de leurs projets. L’approche globale de Terres Romanes (technique, économique, financière…) couplée à une parfaite maîtrise des enjeux locaux permet aux porteurs de projets d’obtenir du Pays un conseil personnalisé, un soutien technique ainsi qu’un accompagnement financier (recherche de financements, montage de dossiers, mise en relation, défense du projet devant les différents partenaires financeurs).

Expérimenter des projets novateurs

Le Pays est aussi un « laboratoire » permettant d'expérimenter de nouvelles pistes de travail. Partant du principe qu'il n'y existe pas de réponse « clé en main », le Pays fait preuve de pragmatisme dans son action en adaptant les réponses aux réalités du territoire. C'est ainsi que le Pays incite les porteurs de projets à jouer la carte de l'innovation.

Faire valoir et relayer les intérêts et les spécificités du territoire.

Le Pays sert également à engager une réflexion globale sur les pistes de développement territorial. Lui-même porteur de projets, il a vocation à démontrer les potentiels territoriaux de certaines actions à engager et faire, ainsi, valoir tout l’intérêt du territoire à les inclure dans les politiques générales et veiller au respect de nos spécificités.

Le projet de territoire[modifier | modifier le code]

3 axes d'actions[modifier | modifier le code]

Du partenariat et de la concertation engagés sont nés un projet de développement durable du territoire contenu dans la Charte de Pays. Cette dernière adoptée par l’ensemble des acteurs locaux (communes, communautés de communes, chartes intercommunales, chambres consulaires…) définit les orientations et les priorités de développement du territoire et les moyens de mise en œuvre.

Une réactualisation a été opérée en 2007 sur la base de réalisation et des besoins exprimés par les acteurs du territoire. Le Contrat territorial 2007-2013 s’articule autour de 3 axes majeurs :

  • Axe1. Impulser une politique durable et harmonieuse en matière d’énergie et d’habitat.
  • Axe2. Renforcer la solidarité par le développement des services aux populations.
  • Axe3. Garantir un développement économique équilibré, responsable et diversifié.

Quelques exemples d'actions[modifier | modifier le code]

Près de 300 projets ont été accompagnés par le Pays Terres Romanes en Pays Catalan depuis 2000 dont:

  • Performance énergétique: treuil photovoltaïque de La Llagonne, chauffage par géothermie de bâtiments communaux, audits énergétiques des bâtiments communaux, schéma des eaux chaudes et de la géothermie, étude du potentiel hydroélectrique du territoire, Journée des Energies...
  • Habitat Durable: Opération Programmée d'Amélioration de l'Habitat (cantons de Vinça, Millas et Prades), schéma stratégique de l'habitat, valorisation des projets d'écoconstrcution sur le territoire...
  • Culture pour tous: réseau des écoles de musique en Terres Romanes, Union des cinémas en Terres Romanes, projection cinéma dans les Bistrots de Pays, campus musical européen, structuration d'un collectif de spectacle vivant, déploiement territorial du Festival Pablo Casals et Ciné Rencontres, schéma de développement culturel...
  • Services numériques: installation de 3 Visioguichets sur les cantons de Saillagouse, Mont-Louis et Olette, équipement des Bistrots de Pays en bornes d’accès Internet, création d'un portail numérique des services du territoire,...
  • Services aux populations: création, rénovation et labellisation des Bistrots de Pays, appui à la création de maisons de services publics, expérimentation du transport à la demande...
  • Économie diversifiée: schéma territorial des services à la personne, diagnostic territorial de l’Economie Sociale et Solidaire, actions de dynamisation de la filière écoconstruction...
  • Attractivité territoriale: promotion des produits locaux, marques parc, sentiers équestres, actions de développement de Boutiques patrimoniales...
  • Emploi: Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences en faveur des saisonniers des stations de ski, Internet des saisonniers, création d’un lieu d’accueil à Ille-sur-Têt, formation à distance / Visioconférence...
  • Création d’activité: requalification des zones d’activités, création de zones d’activités, études de planification stratégique...

Le programme Leader[modifier | modifier le code]

Pour la troisième période de programmation consécutive, le Pays Terres Romanes en Pays Catalan a été retenu pour porter sur le territoire le programme communautaire Leader (Liaisons entre actions de développement de l’économie rurale). Celui-ci encourage les zones rurales de l’Union Européenne à innover et expérimenter de nouvelles formules de développement. Il poursuit l’expérimentation en matière de développement rural, soutient la coopération et la mise en réseaux entre les territoires pour partager informations et retours d’expériences.
Cette contribution financière joue non seulement un rôle essentiel au regard des autres financements publics mais apporte également une ingénierie qui permet d’accompagner les porteurs de projets. La thématique du Groupe d'Action Locale Terres Romanes en Pays Catalan jusqu’en 2013 : le développement économique par la valorisation des richesses patrimoniales avec 5 engagements pour être un territoire :

  • Organisé et solidaire : en créant des synergies entre les acteurs du territoire. Cette ambition vise à fédérer les acteurs autour de projets touristiques multisectoriels et à développer un tourisme de qualité par la formation et la sensibilisation des accueillants aux richesses patrimoniales du territoire.
  • Attractif toute l’année : d'une part, en soutenant une offre touristique diversifiée et adaptée aux attentes de nouvelles clientèles et, d'autre part, en prévenant des impacts du changement climatique, notamment sur l'activité en montagne.
  • Innovant dans l’anticipation des mutations économiques: en encourageant les projets de diversification économique en vue d'apporter un complément d'activité économique, tout en développant la pluri-compétence des saisonniers et la sécurisation des emplois sur le territoire.
  • Reconnu et compétitif: en appuyant les projets collectifs de valorisation et de communication en cohérence avec la promotion réalisée à l'extérieur du territoire.
  • Riche des échanges et transferts d’expériences : la spécificité du programme LEADER est d'accompagner des projets de coopération avec d'autres territoires, afin d'enrichir les projets de "bonnes pratiques", favoriser les échanges et de nouveaux partenariats.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]