Pax Americana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Pax Americana (en français : « Paix américaine ») est un terme latin désignant l'hégémonie américaine dans le monde.

Elle dénote aussi la relative période de paix entre les pays occidentaux et les autres grandes puissances, de la fin de la Seconde Guerre mondiale, en 1945, à nos jours, coïncidant avec les dominations économique et militaire des États-Unis, sans forcément l'aval des Nations unies.

Cette notion place les États-Unis dans le rôle moderne que purent avoir l'Empire romain en son époque (Pax Romana), et l'Empire britannique au XIXe siècle (Pax Britannica), une position de gendarme du monde. Y compris dans l'espace, où les États-Unis souhaitent conserver un quasi-monopole, « pour le bien de tous les pays »[1].

Certains ont pu voir en la Pax Americana un moyen pour les Etats-Unis d'asseoir leur suprématie, d'autant que de nombreuses interventions militaires ont été menées au nom de ce principe, comme le montre la liste des pays qui ont été bombardés par les États-Unis depuis la fin de la deuxième guerre mondiale (dressée par l'historien William Blum) :

  • Chine : 1945-46
  • Corée : 1950-53
  • Chine : 1950-53
  • Guatemala : 1954
  • Indonésie : 1958
  • Cuba : 1959-60
  • Guatemala : 1960
  • Congo : 1964
  • Pérou : 1965
  • Laos : 1964-73
  • Vietnam : 1961-73
  • Cambodge : 1969-70
  • Guatemala : 1967-69
  • Grenade : 1983
  • Libye : 1986
  • El Salvador : 1980s
  • Nicaragua : 1980s
  • Panama : 1989
  • Irak : 1991-99
  • Soudan : 1998
  • Afghanistan : 1998
  • Yougoslavie : 1999
  • Afghanistan : 2001
  • Irak : 2003
  • Libye : 2011

Cependant, cette situation de Pax Americana ne garantit pas forcément l'absence totale de toute guerre à l'échelle mondiale. C'est ainsi que de nombreuses fois, les États-Unis et ses alliés s'engagèrent dans divers conflits, comme la guerre de Corée (1950-1953), la guerre du Viêt Nam (1964-1975) ou plus récemment la guerre du Golfe (1990-1991), la guerre d'Afghanistan (2001) et la guerre d'Irak (2003).

Le terme Pax Americana est à la fois utilisé par les partisans et détracteurs de la politique étrangère des États-Unis et peut avoir différentes connotations, alternativement positives ou négatives selon le contexte dans lequel il est employé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "PAX AMERICANA ou la conquête militaire de l'espace", Documentaire de Denis Delestrac (France/Canada, 2009, 1h16mn)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

  • Expressions similaires par pays :

Liens externes[modifier | modifier le code]