Pavlodar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pavlodar
Павлодар
Blason de
Héraldique
Administration
Pays Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan
Oblys Pavlodar
Maire Bakir Demeouov
Code postal 140000 — 140017
Indicatif téléphonique (+7) 7182
Démographie
Population 321 022 hab. (2010)
Densité 803 hab./km2
Géographie
Coordonnées 52° 18′ N 76° 57′ E / 52.3, 76.9552° 18′ Nord 76° 57′ Est / 52.3, 76.95  
Altitude 123 m
Superficie 40 000 ha = 400 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Kazakhstan

Voir sur la carte Kazakhstan administrative
City locator 14.svg
Pavlodar
Liens
Site web Site de la ville

Pavlodar (en kazakh et en russe : Павлодар) est une ville du nord-est de la République du Kazakhstan et la capitale administrative de l'oblys de Pavlodar. La population de la ville est estimée à 321 022 habitants en 2010.

Géographie[modifier | modifier le code]

Pavlodar est située au bord de la rivière Irtych, un affluent de l'Ob, à 399 km à l'est de la capitale Astana et à 384 km au sud-est de la ville russe d'Omsk.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Cosaques sibériens ont fondé Pavlodar en 1720 comme un fort avancé pour leurs expéditions en Djoungarie et l'ont nommé Korïakovski (Коряковский), d'après le nom d'un lac salé de la région. L'activité de la ville est surtout liée à l'extraction du sel et développe peu à peu ses activités d'extraction du plomb, du cuivre et de l'argent. Le 4 avril 1861, l'importance de la ville est reconnue puisque lors de la naissance du Prince Paul Alexandrovitch, fils d'Alexandre II de Russie, Pavlodar obtient le statut de zachtatnyj, c'est-à-dire de ville autonome dans l'empire russe et son nom actuel (issu de Pavel, le prénom Paul en russe).

Même si l'utilité minière de la ville est reconnue par Saint-Pétersbourg, elle reste une ville inhospitalière : aux confins du désert et de la steppe et battue par les vents de sable. Les infrastructures sont inexistantes : pas de rues pavées, pas de système collectif d'alimentation en eau, des maisons faites de paille. La ville est rattachée à l'oblast (région) de Semipalatinsk en 1869.

Lors de la campagne stalinienne de lutte contre la religion dans les années 1930, les églises et le minaret de la mosquée sont détruits (la cathédrale de Pavlodar, inachevée à l'époque n'est détruite que dans les années 1970).

Le 15 janvier 1938, Pavlodar devient le centre administratif de la nouvelle oblast de Pavlodar.

En 1955, le pouvoir soviétique lance une campagne de colonisation des parties peu peuplées de son territoire sous le nom de « Campagne des terres vierges ». La ville reçoit une immigration massive de jeunes Russes, met en place des infrastructures modernes et s'industrialise. Elle devient un modèle du modèle soviétique.

Depuis la dislocation de l'Union soviétique, Pavlodar fait partie de la république du Kazakhstan. Elle a su se donner une image personnalisée en mettant sur pied des festivals ethniques, en ouvrant des parcs et des fontaines, ainsi que des églises. La mosquée Mashkur Jusup a été construite en 2001. Pavlodar a aussi développé ses activités de port sur la rivière Irtych.

Son économie industrielle (aluminium, pétrochimie, construction mécanique, énergie) a fait de Pavlodar l'une des villes les plus importantes du pays. Mais elle est majoritairement russe et non kazakh et comme elle est très proche de la frontière avec la fédération de Russie. La population de la ville compte 80 000 habitants de l'ethnie kazakhe, 165 000 Russes, la plupart de citoyenneté kazakhe, 20 000 Ukrainiens et 15 000 Allemands.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[1] :

Évolution démographique
1897* 1910 1926* 1939* 1959*
7 700 9 500 19 000 28 500 89 600
1970* 1979* 1989* 1999 2010
187 070 272 895 329 681 300 503 321 022

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir la catégorie : Naissance à Pavlodar.

Sport[modifier | modifier le code]

Le club de football de la ville est le FC Irtych qui évolue en première division kazakh. L'Irtych Pavlodar est le club de hockey sur glace de la ville.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Population Statistics [1] — City Population [2] — World Gazetteer [3]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]