Pavel Soudoplatov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pavel Anatolievitch Soudoplatov (en russe : Пáвел Aнатóльевич Cудоплáтов ; Melitopol, 7 juillet 1907Moscou, 26 septembre 1996) était un responsable des services secrets soviétiques, impliqué en particulier dans l'assassinat de Trotski[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Melitopol en Ukraine, il entre dans les services de la Tchéka en 1921 en pleine guerre civile comme agent de transmission.

Montant dans la hiérarchie, il se retrouve impliqué dans la décapitation des mouvements nationalistes antisoviétiques ukrainiens (assassinat de Konovalets en 1938). Entrant dans l'orbite de Beria, il organise sous son autorité l'assassinat de Trotski en 1940.

Pendant la Seconde guerre mondiale, il est chargé de la coordination des services de renseignements contre les nazis, puis en 1944 de l'espionnage industriel nucléaire contre les américains, en vue de la bombe soviétique.

Il est affecté au département des sabotages du MGB en 1946. Il est alors, entre 1946 et 1953, nommé général de corps d'armée, qui est le sommet de sa carrière.

À la chute de Beria en 1953, il le suit dans la disgrâce et est condamné à 15 ans de réclusion. Compte tenu de ses bons états de service, il n'est pas envoyé au Goulag mais est incarcéré à la Prison de Vladimir, où sont logés de nombreux prisonniers politiques.

Il est libéré en 1968 et sera officiellement réhabilité en 1992.

Il est enterré au Cimetière Donskoï.

Mémoires autobiographiques[modifier | modifier le code]

Ses mémoires, écrites en 1994, sont particulièrement intéressantes pour la compréhension de l'univers stalinien de l'intérieur, du renseignement soviétique et de leur acquisition de la bombe atomique[2]. Elles ont été rédigées avec l'aide de son fils Anatoli et de deux journalistes américains.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pavel & Anatoli Soudoplatov, Missions spéciales : Mémoires du maître-espion soviétique Pavel Soudoplatov
  2. Pour une évaluation de la fiabilité des mémoires du lieutenant-général Pavel Soudoplatov, voir ici.

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :