Pavel Giroud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Giroud.

Pavel Giroud est un réalisateur cubain né en 1973. Surnommé le « Truffaut cubain » par les critiques cinématographiques, ses films ont été récompensés par de nombreux prix. Son dernier long-métrage, Omertá, est sorti en 2008.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pavel Giroud est sorti diplômé de l’Instituto Superior de Diseño (Institut Supérieur de Design) il y a dix ans. Il travailla d’abord quelques années comme designer, avant de se consacrer à la peinture sous sa forme classique, puis en intégrant la vidéo dans son travail. Progressivement, il parvint ainsi à associer peinture et installations vidéos, en détournant – entre autres – de fausses pub télé. Le marché de la publicité commençant à émerger à Cuba, une agence sollicita Pavel pour la réalisation d’une publicité vantant une marque de cigares. Il accepta l’offre et sa passion pour la publicité se révéla une évidence.

Fort de cette expérience, Pavel ne tarda pas à se tourner vers le cinéma, et en particulier la réalisation de courts-métrages. Pour son premier court-métrage, Pavel Giroud a tout fait lui-même – du travail de l’image à celui du son. Il alla jusqu’à engager certains de ses amis pour jouer dans ses films, plutôt que de faire appel à des acteurs professionnels.

La seule affiche de film présente dans son appartement est celle de Todo por Ella, un court-métrage de fiction qu'il a réalisé avec cinq amis en 2002. Le film, qui raconte l’histoire de Sergio, étudiant brillant et cocaïnomane, connut un franc succès à sa sortie.

Plus important encore, ce succès mena Pavel Giroud à la réalisation de 3x2, qui remporta le prix du meilleur 1er film au festival de Montréal en 2004. 3x2 est né d’une collaboration entre trois jeunes réalisateurs - Pavel Giroud, Lester Hamlet et Esteban Insausti -, chacun disposant de 30 minutes pour mettre en images une histoire d'amour. Pour l’occasion, Pavel imagina Flash, une histoire d’amour passionnelle entre un photographe et un mannequin des années 50, avec pour toile de fond La Havane.

Pavel Giroud a toujours écrit les scénarios de ses films, jusqu’à ce qu’Arturo Infante – alors jeune scénariste et réalisateur - lui fasse lire le scénario de son projet La Edad de la Peseta.

Au début réticent, Pavel Giroud fut finalement séduit par le scénario et décida en 2006 de le porter à l’écran. Le film, qui raconte l'histoire d'un jeune garçon de dix ans (« l'âge bête » comme le veut le titre) au moment de la révolution, a valu à Pavel Giroud d’être surnommé par les critiques le « Truffaut cubain ».

Pavel Giroud a repris son métier de scénariste pour son dernier film, intitulé Omertá et sorti en 2008. Une fois de plus, il évite l'arrogance artistique avec une aisance naturelle. Probablement parce que l’ensemble de son œuvre reflète la réalité de Cuba, et donc sa propre réalité.

Réalisations[modifier | modifier le code]

2008 
  • Omertá - ICAIC – Abraprod – (Long-métrage de fiction)
2007 
  • Manteca, Mondongo y Bacalao con pan (Una mirada al Jazz Cubano) - (Long-métrage documentaire)
2006 
  • La Edad de la peseta. ICAIC / MEDIAPRO / ALTER (Long-métrage documentaire)
  • Car Havana (Documentaire)
2005 
  • Frank Emilio, Amor y Piano. BIS Music (Moyen-métrage documentaire)
  • Esther Borja: Rapsodia de Cuba. (Long-métrage documentaire)
2004 
  • Tres Veces Dos (3x2) – Flash. Primera Historia de las tres que componen el Film. (Fiction)
  • Silk Screen. ICAIC – Guagua & Co. Films (Documentaire)
2003 
  • La casa por la ventana. Centro Cultural de España en Cuba (Documentaire).
2002 
  • Todo por ella. Guagua & Co. Films. (Court-métrage de fiction)

Prix obtenus[modifier | modifier le code]

La edad de la peseta (L’âge bête) 
  • Élu « meilleur film cubain de l’année » par la Critique Cinématographique Nationale
  • Nommé dans la catégorie « Meilleur Film Latino-américain de l’année » pour les Premios Goya
  • Toronto 2006 : Section Découverte
  • La Havane 2006 : Premios Coral de Fotografía y Dirección de Arte. Prix de la presse étrangère Glauber Rocha. Prix UNEAC. Prix de la Fondation de cinema latino-americain.
  • San Francisco, USA 2007: Prix du public Chris Holter
  • Santa Barbara, USA, 2007: Mejor Película Hispanoamericana
  • Cartagena 2007: Meilleur Film
  • Cine Ceará, Brésil 2007: Meilleur réalisateur. Meilleur musique originale. Meilleure direction artistique
  • Cinesul, Rio de Janeiro 2007: Meilleur Film
  • Lima 2007: 2ème prix du public
  • Saint-Domingue 2007: Meilleure actrice (Mercedes Sampietro). Prix spécial du jury
  • Mérida 2007: Meilleur scénario. Meilleur acteur (Iván Carreira)
  • Zéro latitude, Équateur, 2007: Prix du public
  • Mar del Plata 2007 – Washington 2007 – Munich 2007: Selection officielle
  • Prix Caracol de l’Union Nationale des écrivains et artistes cubains (UNEAC): Meilleur film / réalisateur / photographie / édition / musique originale / costume / maquillage / coiffure
Omertá 
  • XXVII Festival International du nouveau cinéma Latino-américain de La Havane, 2005: Prix Coral de la Meilleure histoire originale.
Tres veces dos (3x2)
  • Sélectionné par la critique comme l’un des 10 films les plus significatif du cinéma cubain en 2004
  • Montréal 2004: Zenith d’Argent du meilleur premier opéra.
  • Cercle or précolombien : Nommé dans la catégorie du « Meilleur film ».
  • III Démonstration des nouveaux réalisateurs : Meilleure œuvre de fiction / Prix de l’association des critiques cinématographique / Prix EICTV
  • ICARO 2004, Guatemala : Meilleur film étranger.
  • Prix Caracol (UNEAC) : Meilleure direction artistique / Musique / Edition / Photographie
  • XXVI Festival International du nouveau cinéma latino-américain : Prix de Federación Nac. de Cineclubs, Premio UPEC

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]