Pause-café

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pause-café

Titre original Pause-café
Autres titres
francophones
Joëlle Mazart
Pause-café, pause tendresse
Genre Drame
Création Georges Coulonges
Acteurs principaux Véronique Jannot
Anna Gaylor
Bernard Le Coq
Musique Jean Musy
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine TF1
Nb. de saisons 3
Nb. d'épisodes 20
Durée 52 minutes (1981-1982)
80 minutes (1989)
Diff. originale 12 février 19811989

Pause-café est une série télévisée dramatique française en six épisodes de cinquante-deux minutes, créée par Georges Coulonges, avec Véronique Jannot dans le rôle de Joëlle Pause-café Mazart, diffusée à partir du 12 février 1981 sur TF1.

À partir du 16 avril 1982 diffuse, sur la même chaîne, une deuxième série sous le titre Joëlle Mazart, en six épisodes de cinquante-deux minutes et, dès le 12 janvier 1989, sous le nouveau titre Pause-café, pause tendresse, en huit épisodes de quatre-vingts minutes.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Une jeune femme, Joëlle Mazart, exerce la profession d'assistante sociale en milieu scolaire. Elle gagne, dans la première saison, la sympathie des élèves d'un lycée de banlieue en leur offrant son écoute autour d'une tasse de café. Elle est face à un nouveau défi, dans la seconde saison, en convainquant les élèves d'un Lycée d'enseignement professionnel qu'ils n'ont pas été orientés vers une voie de garage. Dans la troisième saison, mariée et mère de famille, elle tente de concilier sa vie de famille et sa vie professionnelle.

Résumé du premier épisode[modifier | modifier le code]

Pour son premier poste d'assistante sociale dans un lycée de banlieue parisienne, Joëlle Mazart arrive au milieu d'une manifestation réclamant un panneau d'affichage pour les élèves, permettant la libre expression des étudiants. Le proviseur a une opinion très peu moderne de l'enseignement. La jeune Joëlle prend parti pour les élèves assez rapidement et tente de faire évoluer les pratiques du proviseur. Deux philosophies de l'enseignement se font face, celle des années 1970 et celle des années 1980 représentée par Joëlle.

Alors qu'elle souhaite aider les élèves dans leur quotidien, sa hiérarchie tente de la cantonner à des tâches purement administratives. Elle fait, malgré tout, connaissance avec quelques élèves et les aide.

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs Personnages Saisons
1 2 3
Véronique Jannot Joëlle Mazart Fait Fait Fait
Anna Gaylor Madame Mazart Fait Fait Fait
Alain Courivaud Lionel Fait Fait
Bernard Le Coq Alain Calvet Fait
Jacques François Le proviseur Fait
Georges Werler Le censeur Fait
Jacques Bachelier Grégoire Dupeyron Fait
Mimi Young Rolande Fait
Marc Lavoine Alain Fait
Annick Alane L'assistante sociale en chef Fait
Michel Caron Monsieur Mazart Fait
Isabelle de Botton Madame Gonzales Fait
Claire Maurier Madame le proviseur Fait
Mireille Delcroix Mademoiselle Bridge Fait
Victor Garrivier Monsieur Touzin Fait
Liliane Rovère Madame Castano Fait

Production[modifier | modifier le code]

Par ses thèmes contemporains et sans tabous abordant ici la pilule, la drogue, mais aussi les angoisses liées au monde de l'emploi, la série aura un succès foudroyant, dix-sept millions de spectateurs en France au premier jour de diffusion[réf. nécessaire]. La série sera vue dans quatorze pays. Pour la troisième saison, Pause-café, pause tendresse, Georges Coulonges fera enlever son nom du générique après avoir constaté que ses dialogues ont été modifiés d'une manière qui lui semble inutilement racoleuse[1] Cette dernière saison ne remportera pas le même succès que les deux précédentes.

Lieu de tournage[modifier | modifier le code]

Pause Café a été tourné au Lycée Pablo Picasso de Fontenay-sous-Bois[réf. nécessaire], où Marc Lavoine a fait ses débuts à la télévision.

Musique[modifier | modifier le code]

C'est Véronique Jannot qui chante le générique du premier Pause-café, alors que c'est Michèle Torr qui chante le générique de Joëlle Mazart qui s'intitule Ceux du parking avec des paroles de Georges Coulonges et une musique de Didier Barbelivien, D. Vasseur et J.Albertini.

Épisodes[modifier | modifier le code]

Les deux premières saisons de six épisodes chacune de cette série n'ont pas de titre. En revanche, la troisième saison compte huit épisodes individuels intitulés :

  1. Une Petite Fille perdue
  2. Une Fleur pour ma mère
  3. L'Argent de la drogue
  4. La Traverse
  5. Les Verres cassés
  6. Betty, 15 ans
  7. Les Enfants déchirés
  8. L'Escalier des fous

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Georges Coulonges, Pause-café, Fayard, 1981 et le Livre de Poche, 1982
  • Georges Coulonges, Joëlle Mazart, Fayard, 1982 et le Livre de Poche, 1990
  • Georges Coulonges, Pause-café, pause tendresse, TF1 éditions, 1989 et le Livre de Poche, 1990

DVD[modifier | modifier le code]

À ce jour, publiés par les éditions L.C.J., les deux premières saisons Pause-café et Joëlle Mazart sont sorties en DVD en décembre 2007 et février 2008. Par ailleurs, les quatre coffrets suivants de la série Pause-café, pause tendresse sont également sortis en 2010.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Georges Coulonges, Ma communale avait raison (autobiographie), Presses de la Cité, 1998 (ISBN 9782258047754), p. 287 et plus généralement tout le chapitre "Un béton... armé contre le succès" qui relate les démêlés qu'à eu l'auteur avec la direction de T.F.1 nouvellement privatisée lors de la production de ce troisième volet de la série.

Liens externes[modifier | modifier le code]