Paulus Hector Mair

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Paulus Hector Mair est l'auteur au XVIe siècle de traités d'escrime, véritables compilations des techniques de la tradition allemande issue Johannes Liechtenauer.

Biographie[modifier | modifier le code]

Paulus Hector Mair (1517-1579) est un fonctionnaire d'Augsbourg intéressé par les arts martiaux de son temps. Il a recueilli des Fechtbüch (traités d’escrime allemands) et a entrepris de rassembler toutes les connaissances sur l'art de l'escrime dans un recueil destiné à dépasser tous les livres précédents. Pour ce faire, il a engagé le peintre Jörg Breu le Jeune, ainsi que deux tireurs expérimentés, qu’il a chargé de perfectionner les techniques avant qu’elles soient peintes. Le projet a été très coûteux, durant quatre ans, et selon Mair, nécessitant d’y consacrer la majeure partie des revenus et des biens de sa famille. Trois versions manuscrites de la compilation, et une plus tardive et moins complète, ont été préservées.

Non seulement Paulus Hector Mair a dépensé des sommes considérables pour ses collections et ses projets, mais il a également eu un mode de vie très dispendieux, afin d’accueillir dans des réceptions les plus importants bourgeois d'Augsbourg. Ses propres revenus n'étaient pas suffisants pour cela, et pendant de nombreuses années, il a détourné des fonds de la ville, dont la responsabilité lui avait été confiée depuis 1541. Ses malversations ont été découvertes en 1579, et Mair a été pendu comme un voleur à l'âge de 62 ans.

Ces traités d’escrime (notamment celui conservé à Munich) peuvent être considérés comme les plus beaux de l’histoire de l’escrime. Ils sont représentatifs de l’école allemande de Johannes Liechtenauer.

Manuscrits[modifier | modifier le code]

Page du Mscr. Dresd. C 93/94. Technique à la serpe
  • Bibliothèque d'État de Saxe, Dresde, Mscr. Dresd. C 93/94, après 1542, deux volumes, 244 +328 Folios, texte en allemand.
  • De arte athletica, Bibliothèque d'État de Bavière, Munich cod. Ico. 393, après 1542, deux volumes, 309 +303 Folios, texte en latin. C'est le plus luxueux de la production Mair, et il a été vendu en 1567 au duc Albert V de Bavière pour la somme considérable de 800 florins.
  • Opus amplissimum de arte athletica - Codex Vindobensis, Bibliothèque nationale autrichienne, Vienne, 10825/26, après 1542, deux volumes, 270 +343 Folios, bilingue latin-allemand.
  • Archives d’Augsbourg, Schätze B2 Reichsstadt, 1553, 110 Folios, illustré par Heinrich Vogtherr, sur la base de document acquis par Anthon Rast de Nuremberg (1549).

Paulus Hector Mair a aussi réalisé un armorial des familles patriciennes d’Augsbourg (Geschlechter buch der Stadt Augsburg), manuscrit dédié au célèbre Jacob Fugger. Les armoiries de la famille Mair y sont présentées au feuillet 52r. (voir lien ci-dessous)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Autres liens externes[modifier | modifier le code]

Autres ouvragres du personnage[modifier | modifier le code]

  • Bericht und Antzaigen der loblichen statt Augsburg... Bibliothèque nationale autrichienne, Vienne, réf. 31.Aa.74. et 38.A.13. : Recensement de la ville d'Augsbourg
  • Geschlechter Buch (etc.) Franckfort am Mayn 1580, Bibliothèque nationale autrichienne, Vienne, réf. 261840-C. Fid, Armorial de la ville de Francfort-sur-le-Main.

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi[modifier | modifier le code]