Paulus Bor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Paulus Bor

Naissance vers 1601
Amersfoort
Décès 10 août 1669
Amersfoort
Nationalité néerlandaise
Provinces-Unies Provinces-Unies
Activités peintre
Mouvement artistique Caravagisme
Influencé par Le Caravage,
Pieter De Grebber,
Salomon de Bray

Paulus Bor (Amersfoort, vers 1601 – id., 10 août 1669) est un peintre néerlandais (Provinces-unies) du siècle d'or.

Biographie[modifier | modifier le code]

Paulus Bor est né vers 1601 à Amersfort dans une riche famille catholique – il épousera d'ailleurs une femme issue elle aussi d'un milieu aisé.

En 1623, il entreprend un voyage d’étude à Rome, où il fait partie des fondateurs des Bentvueghels. Ils lui donnent le surnom d’Orlando. Il séjourne d'abord dans la paroisse Sant'Andrea dell Fratte puis, en 1624-1625, il partage une maison avec les peintres Jan Linsen et Michelangelo Cerquozzi à la Piazza di Spagna et la Strada dell'Olmo[1].

Il rentre à Amersfoort en 1626. Dès cette année-là, il devient membre de la guilde de Saint-Luc locale ; celle-ci n’aurait toutefois été pleinement reconnue qu’en 1630[2]. Par la suite, Jacob Van Campen l'invite à participer à la décoration du palais Huis Honselaarsdijk[3] de Frédéric-Henri d'Orange-Nassau. En 1656, il devient régent de l’hospice « De Armen de Poth » à Amersfoort.

Il meurt dans sa ville natale le 10 août 1669.

Style pictural[modifier | modifier le code]

L'Annonce de la mort de Marie, huile sur toile, date inconnue (Musée des Beaux-Arts du Canada, Ottawa).

Étant donné sa situation, c’est avec une certaine liberté que Bor put exercer son art : liberté de thèmes, et de travailler en fonction de son inspiration. Le catalogue de son œuvre picturale recense vingt-six tableaux.

Le style de Bor s’apparente dans une certaine mesure à celui des peintres d’Utrecht de l’époque. Au départ, il réalisa des scènes historiques aux accents caravagesques mais, assez rapidement, ses œuvres ont été dominées par un classicisme proche de celui de Jacob Van Campen, qui vécut lui aussi à Amersfort. Ses tableaux, par des compositions inhabituelles, leur technique quelque peu primitive et la représentation qui y est faite d’objets mystérieux, laissent un sentiment d’étrangeté.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Allégorie présumée de la logique, huile sur toile, 83,5 × 70,5 cm, Musée des Beaux-Arts, Rouen. (Tableau de la donation Baderou, dont l’attribution est incertaine).
  • L'Annonce de la mort de Marie (De Annunciatie door Gabriël aan de Maagd van haar ophanden zijnde dood), huile sur toile, 197,7 × 152 cm, vers 1635-40 (Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa — acqu. Sotheby's, 14 mai 2002).
  • Ariane, attribué à P.B., vers 1620 (Muzeum Narodowe, Poznan).
  • Bacchus, attribué à P.B., vers 1620 (Muzeum Narodowe, Poznan).
  • Chiromancienne (Een waarzegster, die de hand leest), daté 1641 (Centraal Museum, Utrecht).
  • Cydippe avec la pomme d'Acontios, attribué à P.B., vers 1620 (Rijksmuseum, Amsterdam).
  • L'Enchanteresse (De Tovenares ou Sibylle), attribué à P.B., dates inconnues (Metropolitan Museum of Art, New York).
  • Nature morte (Stilleven met kist, zadeltas, stokbeurs en boek), attribué à P.B., vers 1630 (Musée des Beaux-Arts, Montréal).
  • Une Femme et une garçon faisant un sacrifice sur un autel, huile sur toile, 89,5 par 67,7, tableau adjugé 28 800 livres lors d'une vente aux enchères chez Bonhams, à Londres le 7 juillet 2010, n° 33 du catalogue.
  • Un Sonneur de cor, tableau exposé par le marchand Jacques Leegenhoek au salon Paris-Tableau, novembre 2011.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Rijksbureau voor Kunsthistorische Documentatie (RKD).
  2. RKD.
  3. Laissé à l’abandon après la mort de Guillaume III, le palais fut finalement démoli en 1815, à l’exception de ce qu’on appelle la « Cour » de Honselersdijk (Hof van Honselersdijk) et de quelques autres bâtiments annexes ; la « Cour » est devenu aujourd’hui un foyer social, sous le nom de Nederhof.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :