Paulino Alcántara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paulino Alcántara
Alcántara.jpg
Biographie
Nom Paulino Alcántara Riestrá
Nationalité Drapeau des Philippines Philippines/Drapeau de l'Espagne Espagne
Naissance 7 octobre 1896
Lieu Iloilo, Philippines Drapeau : Philippines
Décès 13 février 1964 (à 67 ans)
Lieu Barcelone, Espagne Drapeau : Espagne
Période pro.  ?-1927
Poste Attaquant puis entraîneur
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
 ?-1912 Drapeau : Philippines FC Galeno  ? (?)
1912-1916 Drapeau : Royaume d'Espagne FC Barcelone  ? (?)
1916-1918 Drapeau : Philippines BSC Manille  ? (?)
1918-1927 Drapeau : Royaume d'Espagne FC Barcelone 358 (369)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1917 Drapeau : Philippines Philippines 1 (1)
1921-1923 Drapeau : Royaume d'Espagne Espagne 5 (6)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1951 Drapeau : Espagne Espagne 3m (1v,2n,0d)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Paulino Alcántara Riestrá est un footballeur espagnol né le 7 octobre 1896 à Iloilo (Philippines) et mort le 13 février 1964 à Barcelone. Il a accompli pratiquement toute de sa carrière au FC Barcelone entre 1912 et 1927 dont il reste le plus jeune et le deuxième plus prolifique buteur (derrière Lionel Messi) avec 369 réalisations[1] (dont 137 officiels) en 357 matchs. Paulino Alcántara possédait une frappe si sèche qu'il pouvait transpercer les filets comme il le fit lors d'un France-Espagne à Bordeaux.

Après sa carrière sportive, il se consacre à sa profession de médecin[2].

Des débuts prometteurs[modifier | modifier le code]

Paulino Alcántara est né aux Philippines, d'un père militaire dans cette colonie espagnole, et d'une mère Philippine. Il grandit à Barcelone où il débuta le football au FC Galeno avant de rejoindre le FC Barcelone de la main de Hans Gamper. Le 25 février 1912, il dispute son premier match avec le Barça face au Català en Championnat de Catalogne et inscrit un hat-trick qui en fait encore aujourd'hui le plus jeune buteur de l'histoire du club à 15 ans, 4 mois et 18 jours. La saison suivante, il participe au triplé Coupe du Roi/Championnat de Catalogne/Coupe des Pyrénées puis s'impose comme le leader de l'attaque catalane lors du titre de Champion de Catalogne 1916 avec 20 buts en 10 matchs.

Deux saisons d'exil[modifier | modifier le code]

En 1916, ses parents décident de rentrer avec lui aux Philippines. Il y poursuit ses études de médecine et joue au club des Bohemians de Manille. Il représente les Philippines aux jeux asiatiques au Japon en 1917 avec l'équipe de football, mais aussi celle de ping pong.

De l'autre côté du globe, le FC Barcelone ne remporte plus un titre et malgré les pressions des dirigeants, les parents de Paulino Alcántara ne veulent toujours pas le laisser rentrer en Catalogne. Le bras de fer avec ses parents dure toute l'année 1917 jusqu'à ce que, atteint de malaria, il refuse de se soigner tant qu'il n'a pas l'autorisation de rejoindre le Barça

Le grand retour[modifier | modifier le code]

Le 12 mai 1918, Paulino Alcántara retrouve les terrains sous le maillot blaugrana et dispute quelques matchs amicaux pour clôturer une saison sans titre pour le Barça. Lors de ce retour, l'entraineur tente de le faire jouer défenseur, une première fois en amical puis en championnat lors d'une cinglante défaite 1-4 face à l'Espanyol Barcelone, mais devant les protestations du public, Paulino retrouve vite sa place d'attaquant, et réalise le match suivant un triplé face à l'Athletic de Sabadell lors d'une victoire 8-0.

Cette saison de retrouvailles s'achève sur un nouveau titre de champion de Catalogne avec 12 buts en 12 matchs, et sur une finale de coupe perdue contre l'Arenas Getxo malgré 5 réalisations en 5 parties pour le buteur prodige.

La grande équipe du Barça des années 1920[modifier | modifier le code]

La saison 1919/1920 voit la venue au club de Samitier en provenance de l'Internacional et du gardien Zamora de l'Espanyol. Cette première équipe légendaire du Barça va remporter 7 des 8 championnats de Catalogne suivants et s'adjuger 4 coupes du Roi.

À partir de la saison 1924/1925, le rendement offensif d'Alcántara se réduit avec l'explosion de Samitier, et à l'issue de la saison 1926/1927 Paulino Alcántara raccroche les crampons à 31 ans sur un nouveau titre de champion de Catalogne et fait ses adieux au football lors d'un match hommage opposant son Barça à une sélection espagnole. Il devient médecin, puis intègre la direction du club de 1931 à 1934. En 1951, il fut un des sélectionneurs de l'équipe nationale d'Espagne durant 3 rencontres.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]