Paulina Chiziane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Paulina Chiziane

Description de cette image, également commentée ci-après

Paulina Chiziane en 2008

Activités Écrivaine, personnalité politique
Naissance 4 juin 1955
Manjacaze, Drapeau du Mozambique Mozambique
Langue d'écriture Portugais
Distinctions Prix José Craveirinha en 2003, pour Niketche: Uma História de Poligamia (Le Parlement conjugal : Une histoire de polygamie)

Paulina Chiziane (née à Manjacaze dans la province de Gaza au Mozambique, le 4 juin 1955) est une écrivaine mozambicaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Paulina Chiziane, issue d'une famille protestante bilingue chopi et ronga, grandit dans les banlieues de Maputo, alors appelée « Lourenço Marques ». Elle apprit le portugais dans une école de missionnaires catholiques, avant de commencer des études, inabouties, de linguistique à l'université Eduardo Mondlane. Chiziane prit une part active dès sa jeunesse aux enjeux politiques du Mozambique en tant que membre du Front de libération du Mozambique (Frelimo) – elle reconnut même plus tard dans une interview[réf. nécessaire] avoir appris l'art du militantisme au Frelimo. Elle fut ensuite vainqueur, sous cette même bannière, lors des premières élections multipartites en 1994.

Cependant elle abandonna la vie politique pour se consacrer à l'écriture et la publication de ses œuvres. En effet elle ne partageait plus les choix du parti, surtout pour ce qui est de la politique vis-à-vis de l'Occident et des ambivalences idéologiques internes au niveau de la vision de la monogamie et de la polygamie, ainsi que des positions d'économie politique marxistes-léninistes, notamment l'hypocrisie relative à la liberté économique de la femme. Son activité littéraire a commencé en 1984, avec des histoires publiées dans la presse écrite mozambicaine. Elle fut la première femme mozambicaine[réf. nécessaire] à publier, en 1990 un roman : Balada de Amor ao Vento (Ballade d'Amour au Vent).

Elle vit et travaille actuellement dans la province de Zambézie.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Prix José Craveirinha en 2003, pour Niketche: Uma História de Poligamia (Le Parlement conjugal : Une histoire de polygamie)

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]