Paulette Merval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Paulette Merval (pseudonyme de Paulette Riffaud), née le 3 novembre 1920 à La Roche-Chalais[1] et décédée le 21 juin 2009 à Bordeaux[2], est une chanteuse d'opérette des années 1950 à 1970, qui partageait le plus souvent l'affiche avec celui qui était son mari à la ville, Marcel Merkès. Ensemble ils assurèrent environ 11 000 représentations, principalement au Théâtre Mogador (Paris).

Biographie[modifier | modifier le code]

Les parents de Paulette habitaient Aubeterre-sur-Dronne dans le sud de la Charente. Dans sa jeunesse, Paulette Riffaud fréquente l'Ecole Castel-Marie à Chalais (Charente) Précoce, Paulette Merval étudie le violon et le chant au Conservatoire de Bordeaux, grâce à une dispense en raison de son jeune âge. C'est là qu'elle rencontre son futur époux, Marcel Merkès, une rencontre décrite comme un coup de foudre. Ils se marient en 1939[3]. En 1944 elle achève ses études musicales et remporte un prix d'opérette.

La carrière commune du « couple numéro un de l'opérette » débute véritablement après la Seconde Guerre mondiale, le 22 mars 1947, avec Rêve de valse (Ein Walzertraum), une opérette viennoise composée par Oscar Straus en 1907.

Elle fait sa dernière apparition publique à la Salle Pleyel en 1994.

Paulette Merval avait cessé toute activité et toute apparition publique après la disparition de son mari en 2007. Elle meurt à Bordeaux le 21 juin 2009 à l'âge de 88 ans.

Leur fils Alain Merkès, poursuit également une carrière de chanteur.

Voix[modifier | modifier le code]

Les biographes célèbrent sa beauté et son allure, « un timbre de voix intrinsèquement plus mince [que celui de Marcel Merkès], une émission très frontale – qui n'était pas rare à l'époque, avec des nasales très ouvertes –, mais un chant et une diction parfaits »[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Guy Penaud, Dictionnaire biographique du Périgord, éditions Fanlac, 1999, (ISBN 2-86577-214-4)
  2. « Disparition de Paulette Merval », france3.fr, 24 juin 2009.
  3. Patrick Epron, Ces Bordelais qui font Bordeaux et sa région, P.P.C., 1979
  4. Le Monde, 28 juin 2009

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Florian Bruyas, Histoire de l'opérette en France, 1855-1965, E. Vitte, 1974, p. 591, 596
  • Edmond Cardoze, Musique et musiciens en Aquitaine, Aubéron, 1992, p. 181
  • Renaud Machart, « Paulette Merval », in Le Monde, 28 juin 2009 (nécrologie) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Françoise Taliano-des Garets, La vie culturelle à Bordeaux, 1945-1975, Institut d'études politiques de Bordeaux, Presses Univ de Bordeaux, 1995, p. 199 (ISBN 9782867811647)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]