Paulette Merval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Paulette Merval (pseudonyme de Paulette Riffaud), née le à La Roche-Chalais[1] et décédée le à Bordeaux[2], est une chanteuse d'opérette des années 1950 à 1970, qui partageait le plus souvent l'affiche avec celui qui était son mari à la ville, Marcel Merkès. Ensemble ils assurèrent environ 11 000 représentations, principalement au Théâtre Mogador (Paris).

Biographie[modifier | modifier le code]

Les parents de Paulette habitaient Aubeterre-sur-Dronne dans le sud de la Charente. Dans sa jeunesse, Paulette Riffaud fréquente l'Ecole Castel-Marie à Chalais (Charente) Précoce, Paulette Merval étudie le violon et le chant au Conservatoire de Bordeaux, grâce à une dispense en raison de son jeune âge. C'est là qu'elle rencontre son futur époux, Marcel Merkès, une rencontre décrite comme un coup de foudre. Ils se marient en 1939[3]. En 1944 elle achève ses études musicales et remporte un prix d'opérette.

La carrière commune du « couple numéro un de l'opérette » débute véritablement après la Seconde Guerre mondiale, le , avec Rêve de valse (Ein Walzertraum), une opérette viennoise composée par Oscar Straus en 1907.

Elle fait sa dernière apparition publique à la Salle Pleyel en 1994.

Paulette Merval avait cessé toute activité et toute apparition publique après la disparition de son mari en 2007. Elle meurt à Bordeaux le à l'âge de 88 ans.

Leur fils Alain Merkès, poursuit également une carrière de chanteur.

Voix[modifier | modifier le code]

Les biographes célèbrent sa beauté et son allure, « un timbre de voix intrinsèquement plus mince [que celui de Marcel Merkès], une émission très frontale – qui n'était pas rare à l'époque, avec des nasales très ouvertes –, mais un chant et une diction parfaits »[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Guy Penaud, Dictionnaire biographique du Périgord, éditions Fanlac, 1999, (ISBN 2-86577-214-4)
  2. « Disparition de Paulette Merval », france3.fr, 24 juin 2009.
  3. Patrick Epron, Ces Bordelais qui font Bordeaux et sa région, P.P.C., 1979
  4. Le Monde, 28 juin 2009

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Florian Bruyas, Histoire de l'opérette en France, 1855-1965, E. Vitte, 1974, p. 591, 596
  • Edmond Cardoze, Musique et musiciens en Aquitaine, Aubéron, 1992, p. 181
  • Renaud Machart, « Paulette Merval », in Le Monde, 28 juin 2009 (nécrologie) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Françoise Taliano-des Garets, La vie culturelle à Bordeaux, 1945-1975, Institut d'études politiques de Bordeaux, Presses Univ de Bordeaux, 1995, p. 199 (ISBN 9782867811647)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]