Paul van Dyk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Paul van Dyk

alt=Description de l'image Paul_van_Dyk_DJing.jpg.
Informations générales
Nom de naissance Matthias Paul[1]
Naissance 16 décembre 1971
Eisenhüttenstadt - RDA Allemagne
Activité principale DJ, compositeur, réalisateur artistique
Genre musical Trance
Instruments table de mixage, synthétiseur
Années actives depuis 1991 en musique
Labels Armada Music, Vandit Records, Ultra Records, Deviant Records, MFS (1992-1998), Mute Records
Site officiel paulvandyk.com

Paul van Dyk (de son vrai nom Matthias Paul né le 16 décembre 1971 à Eisenhüttenstadt, Allemagne) est un artiste de trance, DJ et remixer. Un des premiers DJs superstar et un des premiers DJs à être nommé dans la catégorie nouvellement ajoutée "Meilleure album Dance/Electronic" pour son album Reflections (2004) lors des Grammy Awards. Paul van Dyk a été DJ numéro un en 2005 et en 2006[2]. Il est le seul DJ a toujours être dans le top 10 du classement DJ Mag depuis 1998. En 2005, il est le premier DJ à être numéro un pour Mixmag.

Il commence au club scène de Berlin en 1991 à Tresor. Son titre de 2000 Out There and Back l'a fait connaître avec sa chanson For An Angel.

Il est engagé politiquement et fait partie de America's Rock the Vote campaign en 2004.

Il a un show radio hebdomadaire sur la radio allemande Fritz tous les mercredis de 20:00 à 22:00 CET.

Il possède son propre label : Vandit records.

il est dans le top 5 des meilleurs DJ, aux côtés de Paul Van Dyk, Tiësto ou encore Above and Beyond, notons qu'il a inspiré des DJ comme Avicii, Don Cash, DJ Embro...

Aliases: DFM

Discographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Discographie de Paul van Dyk.

Albums[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Paul's entry on the ASCAP database », The American Society of Composers, Authors and Publishers (consulté le 17 December 2008)
  2. (en) « Top 100 DJ's - 5. Paul van Dyl » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), djmag.com. Consulté le 20 July 2010

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]