Paul de Thèbes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint Paul.
Sassetta (1445) : Saint Antoine rencontrant saint Paul de Thèbes, National Gallery, Washington

Saint Paul Ermite, premier ermite selon saint Jérôme[1], est l'une des figures fondatrices du monachisme, avec saint Antoine. Il semblerait que le premier récit de sa vie soit dû justement à saint Jérôme, mais des doutes existent quant à son historicité. Jacques de Voragine, dans sa Légende dorée, lui consacre un chapitre.

Fête : le 15 janvier[2] dans l'Église catholique romaine, et le 5, le 9 ou le 15 janvier dans les Églises orientales.

Histoire[modifier | modifier le code]

D'après Omer Englebert, saint Paul Ermite est né en Haute-Égypte et mort dans le désert de Thèbes vers 345. D'après la Légende dorée, Paul de Thèbes se retira durant soixante ans dans une grotte pour échapper aux persécutions de l'empereur Dèce. Antoine, apprenant qu'il n'était pas le premier ermite, partit le rencontrer. À l'heure du déjeuner, un corbeau apporta une double ration de pain aux deux hommes et Paul expliqua que c'est ainsi que Dieu lui servait son repas chaque jour. Paul mourut peu de temps après le départ d'Antoine et son corps fut enterré dans une fosse creusée par deux lions.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cf. Hieronymus, Vita S. Pauli Monachi Thebaei, en Bazyli Degórski (ed.), Edizione critica della «Vita Sancti Pauli Primi Eremitae» di Girolamo, Institutum Patristicum "Augustinianum", Roma 1987
  2. Omer Englebert, p.27