Paul Vigouroux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Paul Vigouroux, connu aussi sous le nom de Mathieu Laurier est militant politique français, né en 1919, et mort en 1980.

Avant la guerre, il a successivement été membre des Jeunesses patriotes, de La Cagoule, et fut secrétaire général Parti français national-collectiviste (PFNC).

Sous l'occupation, il s'engage en 1941 dans la LVF et combat sur le Front de l'Est. Blessé en 1942, il rentre en France et intègre la Franc-garde (branche armée de la Milice), dont il fait partie du directoire, et est rédacteur au journal Le Pilori.

Il s'enfuit à la Libération au Venezuela, où il a écrit ses mémoires sous le pseudonyme de Mathieu Laurier.

Ouvrage[modifier | modifier le code]

  • Il reste le drapeau noir et les copains, éd. Regain - Monte-Carlo, 1953 (rééd. L'Homme libre, 2002).