Paul Stanton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le joueur de hockey sur glace. Pour l'acteur américain, voir Paul Stanton (acteur).

Paul Stanton (né le 22 juin 1967 à Boston dans le Massachusetts aux États-Unis) est un joueur professionnel de hockey sur glace qui jouait au poste de défenseur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Stanton a été choisi par les Penguins de Pittsburgh au cours du repêchage d'entrée dans la LNH 1985 en huitième ronde (149e choix au total) mais a préféré joueur au sein de l'Université du Wisconsin pour les Badgers du Wisconsin dans le championnat universitaire et fut nommé dans l'équipe des étoiles de l'ouest de l'association en 1988.

Il joue son premier match dans la ligue nationale de hockey en 1990-1991 pour les Penguins après avoir joué la fin de la saison précédente dans la Ligue internationale de hockey (LIH). Il fait partie de l'équipe qui gagne à deux reprises la Coupe Stanley de la LNH avec les Penguins de Pittsburgh en 1991 et 1992.

À la fin de la saison LNH 1992-93, il est échangé aux Bruins de Boston puis l'année d'après aux Islanders de New York mais il passera la majeure partie des deux saisons à jouer dans les équipes de la ligue américaine de hockey affiliées (respectivement les Bruins de Providence et les Grizzlies de Denver).

En 1996, il quitte l'Amérique du Nord pour rejoindre les championnats européens et plus précisément le championnat d'Allemagne de hockey sur glace (DEL). Il jouera pour les franchises suivantes: Adler Mannheim, Nürnberg Ice Tigers et Frankfurt Lions.

En 2004, il rejoint le championnat de Suède de hockey sur glace, l'Elitserien et le club de IF Redhawks Malmo.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Il a joué pour les États-Unis au cours des championnats du monde 1995, 1996 et 1998.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques en club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires[1]
 PJ  B   A  Pts Pun  PJ  B   A  Pts Pun
1985-86 Badgers du Wisconsin NCAA 34 4 6 10 14          
1986-87 Badgers du Wisconsin NCAA 41 5 17 22 70          
1987-88 Badgers du Wisconsin NCAA 45 9 38 47 98          
1988-89 Badgers du Wisconsin NCAA 45 7 29 36 126          
1989-90 Lumberjacks de Muskegon LIH 77 5 27 32 61 15 2 4 6 21
1990-91 Penguins de Pittsburgh LNH 75 5 18 23 40 22 1 2 3 24
1991-92 Penguins de Pittsburgh LNH 54 2 8 10 62 21 1 7 8 42
1992-93 Penguins de Pittsburgh LNH 77 4 12 16 97 1 0 1 1 0
1993-94 Bruins de Boston LNH 71 3 7 10 54          
1994-95 Grizzlies de Denver LIH 11 2 6 8 15          
1994-95 Bruins de Providence LAH 8 4 4 8 4          
1994-95 Islanders de New York LNH 18 0 4 4 9          
1995-96 Adler Mannheim DEL 47 12 24 36 88          
1996-97 Adler Mannheim DEL 50 5 26 31 64          
1997-98 Adler Mannheim DEL 47 10 25 35 72          
1998-99 Adler Mannheim DEL 38 6 16 22 52          
1999-00 Adler Mannheim DEL 56 2 19 21 77 4 0 1 1 37
2000-01 Ice Tigers de Nuremberg DEL 49 11 19 30 104 4 1 1 2 26
2001-02 Ice Tigers de Nuremberg DEL 57 7 29 36 94 4 1 1 2 8
2002-03 Lions de Francfort DEL 49 10 22 32 167          
2003-04 Lions de Francfort DEL 52 8 30 38 104 15 1 9 10 36
2004-05 Malmö IF Elitserien 6 0 1 1 27          
Totaux LNH 295 14 49 63 262 44 2 10 12 66

Statistiques internationales[modifier | modifier le code]

Statistiques par compétition
Année Équipe Évènement  PJ  B   A  Pts Pun Résultat[2]
1995 Drapeau : États-Unis États-Unis Championnat du monde 6 2 1 3 4 Sixième place
1996 Drapeau : États-Unis États-Unis Championnat du monde 7 0 0 0 4 médaille de bronze Médaille de bronze
1998 Drapeau : États-Unis États-Unis Championnat du monde 5 0 0 0 0 Douzième place

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Paul Stanton hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database
  2. « Paul Stanton - Statistiques », sur www.nhl.com.

Voir aussi[modifier | modifier le code]