Paul Senn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Paul Senn, né le 14 août 1901 à Rothrist et mort 25 avril 1953 à Berne est un photographe suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir suivi l'école primaire et secondaire à Berne, Senn, en 1917 fait un apprentissage de dessinateur en publicité et de retoucheur. À la fin de son apprentissage, il travaille dans différentes villes européennes puis des 1922 comme graphiste à Lyon. Il devient, en 1924, photoreporter à la Basler Nachrichten (qui deviendra ensuite la Basler Zeitung), où ses premières photos sont publiées. De 1927 à 1928, il séjourne à Milan, Gênes, en Allemagne, Belgique, France et à Barcelone. Après ces voyages, il ouvre son propre atelier de graphiste et publicité à Berne.

Dans les années 1930, Senn travaille comme photoreporter pour la Zürcher Illustrierte et la Berner Illustrierte et voyage en France, Italie, Espagne et les Balkans. En 1937, Senn accompagne un convoi de secours lors de la guerre civile espagnole et fait un reportage qui paraît dans un numéro spécial de la Zürcher Illustrierte. En 1939 il se rend aux États-Unis.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Senn est mobilisé dans l'armée suisse comme photographe militaire au sein de la section Armée et Foyer [1]. Après la disparition de la Zürcher Illustrierte en 1941, il travaille pour la Schweizer Illustrierte (en) et pour Sie + Er. De 1942 à 1944, il parcourt le sud de la France à plusieurs reprises et fait un reportage sur les activités de l'œuvre suisse d'entraide [2] et des travaux de reconstruction de Lyon.

Après la fin de la guerre en 1945, Paul Senn parcours l'Europe pour la Croix-Rouge et le Don suisse pour les victimes de la guerre[3]. Pour la Schweizer Illustrierte, il se rend, en 1946 aux États-Unis et visite New York et les communautés suisses implantées aux États-Unis. En 1947, il repart en mission pour le Don suisse pour les victimes de la guerre en Finlande puis en Allemagne où il photographie la reconstruction.

En 1950, il voyage en Allemagne, France, Italie et Angleterre. Il fonde, en 1951 avec Werner Bischof, Walter Läubli, Gotthard Schuh et Jakob Tuggener le Kollegium der Schweizerischen Fotografen ("Collège des photographes suisses"). Depuis son retour des États-Unis, Paul Senn est atteint d'un cancer du foie et des reins, il s'éteint le 25 avril 1953 au Zieglersspital à Berne.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul Senn : Künstlerporträts. ; Kunstmuseum Bern ; Bern : Kunstmuseum Bern, 1991. (OCLC 47714166)
  • Paul Senn : images de la Suisse ; Paul Senn; Martin Schaub; Bernhard Giger; Balthasar Burkhard; Kunstmuseum (Bern). ; Le Mont-sur-Lausanne : J. Genoud, 1982. (OCLC 79932841)
  • Paul Senn : Photographien aus den Jahren 1930-1953 ; Paul Senn; Guido Magnaguagno; Bern : Benteli, 1981. (OCLC 8670639)
  • Paul Senn : Bilder aus der Schweiz ; Balthasar Burkhard; Ausstellung Paul Senn; Kunstmuseum (Bern); Bern : Kunstmuseum, 1982. (OCLC 75033056)
  • Bauer und Arbeiter; 70 Photos von Paul Senn, ; Paul Senn; Arnold Kübler; Zürich, Büchergilde Gutenberg, 1943. (OCLC 5452687)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Armée et Foyer », Dictionnaire historique de la Suisse (consulté le 16 juillet 2007)
  2. « Œuvre suisse d'entraide ouvrière (OSEO) », Dictionnaire suisse de politique sociale (consulté le 16 juillet 2007)
  3. « Don suisse pour les victimes de la guerre », Dictionnaire historique de la Suisse (consulté le 16 juillet 2007)