Paul Scoon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sir Paul Scoon
Image illustrative de l'article Paul Scoon
Fonctions
2e gouverneur général de la Grenade
30 septembre 19786 août 1992
Monarque Élisabeth II
Premier ministre Eric Gairy
Maurice Bishop
Bernard Coard
Hudson Austin
Nicholas Brathwaite
Herbert Blaize
Ben Jones
Nicholas Brathwaite (2e fois)
Prédécesseur Leo de Gale
Successeur Reginald Palmer
Biographie
Nom de naissance Paul Godwin Scoon
Date de naissance 4 juillet 1935 (79 ans)
Lieu de naissance Gouyave, Grenade (Îles-du-Vent britanniques)
Date de décès 2 septembre 2013 (à 78 ans)
Nationalité grenadienne
Profession enseignant

Paul Scoon
Gouverneurs généraux de la Grenade

Sir Paul Scoon, GCMG, GCVO, OBE, né le 4 juillet 1935 et mort le 2 septembre 2013, a été gouverneur général de la Grenade pendant 14 ans, de 1978 à 1992.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sir Paul est né le 4 juillet 1935 à Gouyave, une ville sur la côte ouest de la Grenade. Il a étudié à la St. John's Anglican School, puis à la Grenada Boys' Secondary School. Scoon à ensuite été diplômé de l'Université de Londres avant d'étudier à l 'Université de Leeds et d'obtenir une maîtrise en éducation à l 'Université de Toronto (Canada). Il est retourné à la Grenade pour enseigner à la Grenada Boys' Secondary School. Après une carrière passée de directeur dans l'éducation, il devient finalement secrétaire du Cabinet, chef de la de la fonction publique. Il a été décoré de l'Ordre de l'Empire britannique en 1970 et en 1973, il retourna à Londres pour occuper le poste de vice-directeur de la Fondation du Commonwealth. En 1978, il a été nommé gouverneur général de la Grenade par la reine Élisabeth II. Il est maintenu dans ses fonctions par le Gouvernement révolutionnaire populaire de la Grenade, le régime communiste en place entre 1979 et 1983. Mis en sûreté par les forces américaines durant l'invasion de la Grenade qui met un terme au régime communiste, Paul Scoon reprend ensuite ses fonctions durant la transition politique qui suit l'invasion de 1983, et reste en place jusqu'en 1992.