Paul Puaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Paul Puaux

Naissance 25 août 1920
La Voulte-sur-Rhône, France
Décès 27 décembre 1998
Avignon, France
Nationalité Français Drapeau de la France
Activités directeur du Festival d'Avignon de 1971 à 1979

Paul Puaux (né à La Voulte-sur-Rhône le 25 août 1920 et mort à Avignon le 27 décembre 1998), il fut directeur du Festival d'Avignon de 1971 à 1979.

Biographie[modifier | modifier le code]

Instituteur de formation, militant communiste, il fut un résistant pendant la Seconde Guerre Mondiale, engagé dans les FFI.

Paul Puaux rencontre Jean Vilar en 1947 à l’occasion de la première Semaine d’art dramatique d’Avignon, devint son fidèle ami et le considérait comme son maître. Il s'en fit d'ailleurs le fidèle mémorialiste et poursuivit son œuvre en consacrant sa vie au théâtre populaire, comme on l'appelait alors.

À partir de 1963, Jean Vilar l’associe à sa réflexion sur l’évolution du Festival d’Avignon et en fait son "administrateur permanent" en 1966.

En 1971, à la mort de Jean Vilar il continuera d’assumer la responsabilité du Festival.

En 1979, il décide de mettre fin, après trente trois ans, à l’aventure d’une équipe. La même année, il ouvre avec l’Association Jean-Vilar et en collaboration avec le département des Arts du spectacle de la Bibliothèque nationale, la Maison Jean-Vilar où ont été rassemblées les collections concernant la vie et l’œuvre de Jean Vilar. En 1982, avec Melly Puaux, il fonde au sein de l'Association Jean Vilar, Les Cahiers de la Maison Jean Vilar devenus Cahiers Jean Vilar en 2011.

En tant que communiste, il fut secrétaire de section à Avignon puis trésorier de la Fédération du Vaucluse et se présenta deux fois aux élections législatives, en 1958 et 1962 sans être élu.

Dans le spectacle de Philippe Caubère « La Mort d'Avignon » (2007), il est représenté sous le nom de Paul Pipe.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Frédéric Eldin, Avignon 68, à la croisée des contestations, ou Le mouvement de mai-juin 1968 dans l'agglomération d'Avignon et son prolongement durant le XXIIe Festival, Mémoire de maîtrise d'Histoire contemporaine sous la direction de Robert Mencherini, année universitaire 1996-1997, Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse.
  • Pascal Ory et Melly Puaux, Théâtre citoyen, Du Théâtre du peuple au Théâtre du soleil, Maison Jean-Vilar, Avignon, 1995.
  • Melly Puaux, Paul Puaux et Claude Mossé, L’aventure du théâtre populaire, d’Epidaure à Avignon, Éditions du Rocher, Paris, 1997.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]