Paul Poupard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Poupard.
Paul Poupard
Biographie
Naissance 30 août 1930 (84 ans)
Bouzillé (Maine-et-Loire)
Ordination sacerdotale 18 décembre 1954 par
Mgr Stanislas Courbe
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
25 mai 1985 par le
pape Jean-Paul II
Titre cardinalice
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 6 avril 1979 par le
card. François Marty
Dernier titre ou fonction Président émérite du Conseil pontifical pour la culture
Président du Conseil pontifical pour le dialogue inter-religieux
11 mars 200625 juin 2007
Précédent Michael Louis Fitzgerald Jean-Louis Tauran Suivant
Président du Conseil pontifical pour la culture
19 avril 19883 septembre 2007
Précédent Gabriel Garrone Gianfranco Ravasi Suivant
Pro-président puis président du
Secrétariat pour les non-croyants
27 juin 19804 mai 1993
Précédent Franz König supprimé Suivant
Évêque auxiliaire de Paris
2 février 197927 juin 1980
Évêque titulaire d' Usula
2 février 197925 mai 1985 (cardinal)

Blason
« Episcopus vobis vobiscum christianus » (Saint Augustin)
(« Pour vous un évêque, comme vous un Chrétien »)
(it) Notice sur www.vatican.va
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Paul Joseph Jean Poupard (né le 30 août 1930 à Bouzillé -) est un cardinal de l'Église catholique romaine, président émérite du Conseil pontifical pour la culture et ancien président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux du Saint-Siège.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le 30 août 1930 à Bouzillé (Maine-et-Loire) en France, il est le fils de Joseph Poupard, cultivateur, et de Célestine Guéry.

Formation[modifier | modifier le code]

Le parcours universitaire de Paul Poupard l'a conduit de la faculté de théologie de l'Université catholique de l'Ouest d'Angers à l'École pratique des hautes études à Paris dont il est diplômé ainsi qu'à la Sorbonne. Il est titulaire de deux doctorats, l'un en théologie et l'autre en histoire.

Il a été ordonné prêtre le 18 décembre 1954 pour le diocèse d'Angers.

Prêtre[modifier | modifier le code]

Après avoir été professeur de lettres en 1955, puis aumônier d'étudiants en 1957, il a assumé un ministère paroissial à Paris tout en étant attaché au Centre national de la recherche scientifique (CNRS).

En 1959, il part pour un premier séjour à Rome comme attaché à la Secrétairerie d'État tout en étant aumônier de l'Institut Saint-Dominique. En poste au collège de Combrée (Maine et Loire) en 1962-1963. En 1971, il revient à Paris comme recteur de l'Institut catholique de Paris, poste qu'il occupe pendant 10 ans.

Évêque[modifier | modifier le code]

Nommé évêque auxiliaire de Paris avec le titre d'évêque in partibus d'Usula le 2 février 1979, il est consacré le 6 avril suivant.

En 1980, il retourne à Rome où il assume des responsabilités importantes dans plusieurs instance de la Curie romaine :

Il avait démissionné de ses fonctions après le décès de Jean-Paul II en 2005, comme le veut la coutume. Il a été confirmé dans ces mêmes fonctions après l'élection du pape Benoît XVI.

Cardinal[modifier | modifier le code]

Il est créé cardinal par Jean-Paul II lors du consistoire du 25 mai 1985 avec le titre de cardinal-diacre de Sant'Eugenio. En 1996, il a été élevé au titre de cardinal-prêtre de Santa Prassede.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Procès Galilée[modifier | modifier le code]

En 1981, il est nommé à la tête d'une commission chargée de réexaminer le procès de Galilée. L'Église ne parle pas de réhabilitation, car l'institution qui a condamné Galilée n'existe plus, et l'index a été levé depuis longtemps.[réf. nécessaire]

Conclave[modifier | modifier le code]

Il était membre du conclave qui a choisi le pape Benoît XVI.

Obsèques du cardinal Jean-Marie Lustiger[modifier | modifier le code]

Le 10 août 2007, il représente le pape aux obsèques du cardinal Jean-Marie Lustiger à Notre-Dame de Paris.

Décorations & distinctions[modifier | modifier le code]

Il a été distingué de multiples manières :

Participation associative[modifier | modifier le code]

Il est membre d'honneur de l'Observatoire du patrimoine religieux (OPR), association multiconfessionnelle qui œuvre à la préservation et au rayonnement du patrimoine cultuel français.

Publications[modifier | modifier le code]

Le cardinal Poupard est l'auteur de plusieurs livres et il a été traduit en une quinzaine de langues, dont le bulgare et le japonais.

  • L'Abbé Louis Bautain. Un essai de philosophie chrétienne au XIXe siècle, Editions Desclée de Brouwer, 1961 ;
  • Connaissance du Vatican, Éditions Beauchêne, 1967, Nouvelle éd. 1974, trad. en italien, portugais, espagnol, allemand, polonais, coréen, japonais ;
  • Un pape, pour quoi faire ? Éditions Mazarine, 1980, trad. en allemand et en hongrois ;
  • Église et cultures, Éditions S.O.S, 1980, trad. en italien, espagnol et russe
  • Le pape, P.U.F., coll. « Que sais-je ? », 1980, 2e édition mise à jour, 1985, trad. en italien 1988, 3e édition refondue, 1997 ;
  • Le Vatican, PUF, coll. « Que sais-je ? », 1981, trad. en italien, arabe et chinois ; 2e édition mise à jour, 1994 ;
  • XIXe siècle, siècle de grâces, Éditions S.O.S., 1982 ;
  • La foi catholique, PUF, coll. « Que sais-je ? », 1982, 2e éd. 1993, trad. en italien, russe, croate et bulgare ;
  • Le concile Vatican II, PUF, 1983, trad. en italien et chinois ; 2e éd. refondue, 1997
  • Les religions, PUF, coll. « Que sais-je ? », 1987, 5e éd. 1996, trad. en espagnol, italien et portugais ; 10e éd. 2007 ;
  • L'Église au défi des cultures, Ed. Desclée de Brouwer, 1989, traduit en anglais, 1994.
  • Dieu et la liberté, Éditions Mame, 1992 ;
  • Prier quinze jours avec Paul VI, Éditions Nouvelle Cité, 1997 ;
  • Rome Pèlerinage, Bayard Éditions, 1998 ;
  • Foi et cultures au tournant du troisième millénaire. Entretiens avec Patrick Sbalchiero, C.L.D., 2001 ;
  • Au cœur du Vatican de Jean XXIII à Jean-Paul II, Entretiens avec Marie-Joëlle Guillaume, Perrin/Mame, 2003

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Sur les chemins d'éternité, documentaire de Marc-Laurent Turpin, (90min), mesure-6 Films, 2010 (EAN 3-770000-653711)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]