Paul Mantoux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Paul Mantoux (1877-1956) est un historien de l'économie, notamment de la Révolution industrielle en Grande-Bretagne, officier interprète (interprète militaire) de Georges Clemenceau à la Conférence de Versailles en 1919 et cofondateur de l'Institut de hautes études internationales de Genève.

Professeur de civilisation française à l'Université de Londres en 1912 il est mobilisé dans la territoriale puis utilisé comme interprète auprès des régiments anglais d'Ypres. Appelé ensuite à son cabinet par Albert Thomas il est envoyé à Londres pour participer aux réunions sur la coordination des armements où il est appelé à travailler avec Lloyd Georges. Ensuite appelé au Conseil Supérieur Interallié et participe comme interprète à la préparation du Traité de Versailles.

Occupe les mêmes fonctions à la SDN qu'il quitte à l'expiration d'un contrat de sept ans pour participer à la création par Rockefeller de l'Institut d'Études internationales de Genève.

Il a fait partie, en 1934, du Bureau d’Études Sociales que Léon Jouhaux, alors secrétaire de la CGT, a créé sur le modèle du Bureau d’études sociales du Parti ouvrier Belge

Il est le père d'Étienne Mantoux.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • La Revolution Industrielle au XVIIIe Siecle; Essai sur les Commencements de la Grande Industrie Moderne en Angleterre, Paris: Société de librairie et d'édition, 1906
  • Les délibérations du conseil des quatre 24 mars-28 juin 1919 . notes de l'officier interprète paul mantoux., CNRS éditions, 1955.

Liens externes[modifier | modifier le code]