Paul LePage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paul LePage
Image illustrative de l'article Paul LePage
Fonctions
74e gouverneur du Maine
En fonction depuis le 5 janvier 2011
Président Barack Obama
Prédécesseur John Baldacci
Biographie
Nom de naissance Paul LePage
Date de naissance 9 octobre 1948 (65 ans)
Lieu de naissance Waterville, Maine (États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti républicain
Conjoint Ann LePage
Diplômé de Université du Maine
Profession Homme d'affaires
Religion Catholique

Paul LePage
Gouverneurs du Maine

Paul LePage né le 9 octobre 1948, est un homme politique américain, membre du Parti républicain, gouverneur du Maine depuis le 5 janvier 2011. Premier gouverneur francophile et francophone de l'État, il a annoncé son soutien au Congrès mondial acadien qui se tiendra dans le Maine en 2014.

Jeunesse et éducation[modifier | modifier le code]

D'origine modeste, il est issu d'une famille de dix-huit enfants dont les parents sont d'origine canadienne francophone. Il dut quitter la maison à l'âge de onze ans en raison de la violence domestique qui y sévissait. Fait remarquable, il n'apprit l'anglais qu'à un âge tardif et conserva l'usage du français jusqu'à l'adolescence, ce qui est plutôt rare pour un homme politique aux États-Unis[1].

Après avoir vécu deux ans en tant que sans-abris, il commença à travailler comme cireur de chaussures, plongeur dans un restaurant et transporteur de boîtes pour un camionneur. Il travailla ensuite pour une entreprise de caoutchouc, une usine à production de viande, et fut aussi préposé aux petites commandes ainsi que barman.

Il déposa au Collège Husson une demande d'admission qui fut rejetée en raison de ses faibles aptitudes linguistiques en anglais. Il fut finalement admis lorsque la direction de l'établissement accepta de lui faire passer l'examen en français[2]. À Husson, il apprit l'anglais et devint l'éditeur du journal étudiant de l'école. Il fut diplômé en administration des affaires et obtint plus tard une maîtrise en administration des affaires à l'Université du Maine[1].

Carrière en affaires[modifier | modifier le code]

En 1996, il fut engagé en tant que directeur général de Marden's Surplus and Salvage, une chaîne de magasins à rabais située dans l'État du Maine[1].

En même temps, il dirigea le cabinet LePage & Kasevich, une société de conseil, où il fournit des services de Chief executive officer, directeur d'exploitation et directeur financier ainsi que de conseil à des banques, des cabinets d'avocats, des compagnie clientes, des compagnies d'assurances, tribunaux de faillites et des fiduciaires[3],[4].

En 2006, il fut élu par la Chambre de commerce du Maine comme homme d'affaires de l'année. En 2007, il reçut le titre de champion des affaires de l'année pour le Maine par la Fédération nationale des entreprises indépendantes.

Gouvernement municipal[modifier | modifier le code]

LePage officie en qualité de maire de Waterville depuis 2003. Avant cette élection, il avait accumulé deux mandats en tant que conseiller municipal. Durant son mandat à la mairie, son action politique a vu la réalisation de plusieurs réformes, dont la réorganisation de l'administration municipale, la diminution des impôts et l'accroissement du solde positif du budget municipal d'un million à dix millions de dollars[5].

Candidat au poste de gouverneur[modifier | modifier le code]

En septembre 2009, il annonça qu'il allait participer à la course au leadership du Parti républicain pour le poste de gouverneur. Il réussit à organiser sa base politique de telle sorte qu'il put défaire les six autres candidats républicains par une très large marge. Il aurait obtenu de nombreux appuis de la part de l'aile plus conservatrice du parti, qui est liée au mouvement Tea Party[6].

En juin 2010, des sondages lui donnent une légère avance sur la candidate démocrate Libby Mitchell[7]. Le 2 novembre 2010, il est élu gouverneur avec 38,1 % des voix face au candidat indépendant Eliot Cutler (36,7 %) et à la démocrate Libby Mitchell (19 %).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Site officiel », sur www.lepage2010.com (consulté le 8 août 2010)
  2. (en) « From spying to saving Fenway: Checking out the resumes of the GOP candidates for governor », sur www.sunjournal.com (consulté le 8 août 2010)
  3. (en) « Rags and Riches », sur www.newyorker.com (consulté le 8 août 2010)
  4. (en) « Who is Paul LePage? », sur www.lepage2010.com (consulté le 8 août 2010)
  5. (en) « LePage: Fiscal sense tops political experience », sur www.pressherald.com,‎ 10/6/2010 (consulté le 8 août 2010)
  6. (en) « Site officiel », sur www.pressherald.com (consulté le 8 août 2010)
  7. (en) « Share Poll Shows LePage Ahead, but Cutler Gaining in Maine Gubernatorial Race », sur www.mpbn.net,‎ 20/7/2010 (consulté le 8 août 2010)