Paul Konerko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Paul Konerko Baseball pictogram.svg
Paul Konerko on August 10, 2011.jpg
White Sox de Chicago - No  14
Premier but
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
8 septembre 1997
Statistiques de joueur (1997-2013)
Moyenne au bâton ,281
Coups sûrs 2297
Coups de circuit 434
Points produits 1390
Équipes

Paul Henry Konerko (né le 5 mars 1976 à Providence, Rhode Island, États-Unis) est un joueur de premier but au baseball qui évolue dans les Ligues majeures depuis 1997. Depuis 1999, il s'aligne avec les White Sox de Chicago.

Joueur par excellence de la Série de championnat 2005 de la Ligue américaine et gagnant de la Série mondiale 2005 avec les White Sox, Konerko compte 6 sélections au Match des étoiles en 2002, 2005, 2006, 2010, 2011 et 2012.

Après la saison 2013, il compte plus de 2000 coups sûrs et plus de 400 coups de circuit.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Paul Konerko est drafté dès la fin de ses études secondaires à la Chaparral High School de Scottsdale (Arizona). Le 2 juin 1994 il est choisi par les Dodgers de Los Angeles au premier tour de sélection (13e choix)[1].

Après trois saisons passées en Ligues mineures, Konerko effectue ses débuts en Ligue majeure le 8 septembre 1997.

Le 4 juin 1998, les Dodgers l'échangent aux Reds de Cincinnati en compagnie du lanceur Dennys Reyes pour obtenir le releveur Jeff Shaw. Konerko termine la saison à Cincinnati, jouant 26 parties pour les Reds. Ceux-ci l'échangent le 11 novembre 1998, une fois la saison terminée, aux White Sox de Chicago en retour du voltigeur Mike Cameron.

White Sox de Chicago[modifier | modifier le code]

Konerko honore ses deux premières sélections sélections au match des étoiles en 2002 et 2005.

En 2004, il termine second dans la Ligue américaine pour les coups de circuit avec 41, n'étant devancé que par Manny Ramirez[2].

Il prend part à la victoire des Sox en Série mondiale 2005 et termine 6e du vote désignant le joueur par excellence de la saison 2005 en Ligue américaine[3]. Il claque cinq circuits et produit 15 points en 12 parties de séries éliminatoires cette automne-là. Avec six coups sûrs, dont deux circuits, et sept points produits en cinq matchs de Série de championnat de la Ligue américaine face aux Angels de Los Angeles, Konerko est élu joueur par excellence de la Série de championnat.

En fin de contrat à l'issue de la saison 2005, Konerko prolonge chez les Sox en s'engageant pour cinq ans contre 60 millions de dollars[4].

Il participe une troisième fois au Match des étoiles en 2006.

Konerko reçoit en 2010 sa quatrième invitation à la partie d'étoiles. Il termine la saison avec 39 circuits et 111 points produits. Seul José Bautista, des Blue Jays de Toronto, frappe davantage de circuits que lui dans la Ligue américaine. Il est une fois de plus considéré pour le titre de joueur par excellence de la saison, mais prend le cinquième rang du scrutin remporté par Josh Hamilton, des Rangers du Texas[5].

Devenu agent libre au terme de la saison, Konerko est un des joueurs les plus convoités de l'entre-saison. Les rumeurs l'envoient notamment en Arizona ou au Texas, mais le 8 décembre les White Sox annoncent que leur puissant frappeur a conclu une nouvelle entente de trois saisons pour 37,5 millions de dollars[6].

Le 23 août 2011, il frappe son 2000e coup sûr en carrière, devenant le 13e joueur des White Sox à en frapper autant avec cette équipe[7]. Il maintient une moyenne au bâton de ,300 durant la saison et claque 31 circuits : c'est sa 7e saison, et la 2e consécutive, avec 30 longues balles ou plus. Avec 105 points produits, il joue une 2e saison de suite et une 6e en carrière de 100 points produits ou plus. Oublié par le gérant de l'équipe d'étoiles de la Ligue américaine pour le match des étoiles de mi-saison à Phoenix, Konerko est finalement voté par les partisans de baseball[8] et honore ainsi sa 5e sélection. À la fin de l'année, il termine 13e au vote du joueur par excellence de la saison dans la Ligue américaine[9].

Il reçoit en 2012 une sixième sélection au match d'étoiles et maintient durant l'année une moyenne de ,298 avec 26 circuits et 75 points produits en 144 matchs.

Aligné dans 122 parties des White Sox en 2013, il claque 12 circuits, récolte 54 points produits mais sa moyenne au bâton chute à ,244. À quelques semaines de ses 38 ans, Konerko envisage la retraite mais décide de revenir avec les Sox pour la saison 2014 dans le rôle de joueur de premier but et frappeur désigné[10].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de frappeur en saison régulière[11]
Saison Équipe G AB R H 2B 3B HR RBI SB BA
1997 LA Dodgers 6 7 0 1 0 0 0 0 0 0,143
1998 LA Dodgers 49 144 14 31 1 0 4 16 0 0,215
1998 Cincinnati 26 73 7 16 3 0 3 13 0 0,219
1999 Chicago WS 142 564 71 151 31 4 24 81 1 0,294
2000 Chicago WS 143 524 84 156 31 1 21 97 1 0,298
2001 Chicago WS 156 582 92 164 35 0 32 99 1 0,282
2002 Chicago WS 151 570 81 173 30 0 27 104 0 0,304
2003 Chicago WS 137 444 49 104 19 0 18 65 0 0,305
2004 Chicago WS 155 563 84 156 22 0 41 117 1 0,277
2005 Chicago WS 158 575 98 163 24 0 40 100 0 0,283
2006 Chicago WS 152 566 97 177 30 0 35 113 1 0,313
2007 Chicago WS 151 549 71 142 34 0 31 90 0 0,259
2008 Chicago WS 122 438 59 105 19 1 22 62 6 0,240
2009 Chicago WS 152 546 75 151 30 1 28 88 1 0,277
2010 Chicago WS 149 548 89 171 30 1 39 111 0 0,312
Totaux 1849 6642 971 1861 339 8 365 1156 8 0,280
Statistiques de frappeur en séries éliminatoires[11]
Saison Équipe G AB R H 2B 3B HR RBI SB BA
2000 Chicago WS 3 9 1 0 0 0 0 0 0 0,000
2005 Chicago WS 12 49 6 13 2 0 5 15 0 0,265
2008 Chicago WS 4 16 3 5 0 0 2 2 0 0,3,13
Totaux 19 74 10 18 2 0 7 17 0 0,243

Note : G = Matches joués ; AB = Passages au bâton; R = Points ; H = Coups sûrs ; 2B = Doubles ; 3B = Triples ;
HR = Coup de circuit ; RBI = Points produits ; SB = Buts volés ; BA = Moyenne au bâton.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 1st Round of the 1994 June Draft », sur baseball-reference.com.
  2. (en) 2004 American League Batting Leaders, baseball-reference.com.
  3. (en) « 2005 AL MVP Voting », sur baseball-reference.com.
  4. (en) « Konerko re-signs with White Sox », le 30 novembre 2005, sur le site des White Sox de Chicago.
  5. (en) 2010 Awards Voting, baseball-reference.com.
  6. (en) Captain rejoins a righted ship, Jon Greenberg, ESPN Chicago, 8 décembre 2010.
  7. (en) Konerko postpones satisfaction of 2,000th hit following Sox's 5-4 loss, Mark Gonzales, Chicago Tribune, 24 août 2011.
  8. (en) Konerko, Victorino win MLB All-Star final vote, USA Today, 8 juillet 2011.
  9. (en) 2011 Awards Voting, baseball-reference.com.
  10. (en) Konerko decides to play another season, Rhett Bollinger / MLB.com, 4 décembre 2013.
  11. a et b (en) Statistiques de Paul Konerko en Ligue majeure sur baseball-reference.com

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :


Précédé par Paul Konerko Suivi par
David Ortiz
Joueur par excellence de la Série de championnat de la Ligue américaine de baseball
2005
Plácido Polanco