Paul Julius Möbius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moebius.
Paul Julius Möbius.

Paul Julius Möbius né le 24 janvier 1853 à Leipzig et mort le 8 janvier 1907 dans la même ville, est un médecin neurologue allemand.

Il a laissé son nom à une anomalie congénitale rare en 1884 : le syndrome de Möbius. Il est aussi connu pour s'être intéressé à l'hystérie avec cette définition de 1888 qui, dans son contenu, précédait les théories de Sigmund Freud, Josef Breuer et Pierre Janet : « Sont hystériques toutes les manifestations pathologiques causées par des représentations. » Puis « Une partie seulement des phénomènes pathologiques correspond par son contenu aux idées motivantes, c.à.d. à celles provoquées par des suggestions étrangères et des autosuggestions, dans le cas par exemple, où l'idée de ne pouvoir mouvoir le bras entraîne une paralysie de celui-ci. D'autres phénomènes hystériques, tout en émanant bien de représentations, ne leur correspondent pas au point de vue du contenu[1]. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Über den Begriff der Hysterie, 1894 cité par Freud et Breuer dans les études sur l'hystérie