Paul Jove

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Paul Jove

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait

Nom de naissance Paolo Giovio
Naissance 21 avril 1483
Bords du lac de Côme
Décès 12 décembre 1552
Florence
Nationalité Drapeau de l'Italie Italie
Profession
Médecin, historien et ecclésiastique

Paolo Giovio, connu en français sous le nom de Paul Jove, né sur les bords du lac de Côme (Italie) le 21 avril 1483 et mort à Florence le 12 décembre 1552, est un médecin, historien et ecclésiastique italien du XVe et XVIe siècles. D'abord médecin, il décide de changer de vocation en rejoignant le Clergé. Il passe 37 ans au service de différents papes au Vatican, et parcourt la hiérarchie ecclésiastique jusqu'au titre d'évêque suffragant de Nocera de' Pagani (Campania), pour lequel il est consacré par le pape Clément VII en 1528. Paolo Giovio est également historien majeur de son temps. Avec Guichardin, il rédige les chroniques des guerres d'Italie. Le plus important de ses ouvrages est l'Historia sui temporis ab anno 1494 ad annum 1547 (Paris, 1553), traduit en français par Denis Sauvage (1555)[1]. Il écrit également un Éloge d'écrivains célèbres (Elogia doctorum virorum), et s'intéresse à la zoologie en publiant un ouvrage sur les poissons, De Romanis piscibus (Rome, 1524). Pantaléon Thévenin le cite dans son commentaire de La Semaine de Guillaume du Bartas.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • De romanis piscibus (1524). Texte en ligne (B.N.F. Gallica) : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k74828z
  • De piscibus liber unus, Argentorati, Jacobus Cammerlander Moguntinus, 1583.
  • De legatione Basilii Magni Principis Moschoviae (1525)
  • Commentario de le cose de’ Turchi (1531))
  • Elogia virorum litteris illustrium (1546). Texte en ligne (B.N.F., Gallica) : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k111561p
  • Descriptio Britanniae, Scotiae, Hyberniae et Orchadum (1548)
  • Vitae (1549)
  • Historiarum sui temporis libri (1550-52)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paul Iove, Les histoires de Paolo Iovio, comois, evesque de Nocera, trad. du latin en François par le signeur du Parcq-Champenois [Denis Sauvage], Lyon, Guillaume Roville, 1555, 2 vol.


Sur les autres projets Wikimedia :