Paul Jamin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jamin.
Le Brenn et sa part de butin, 1893, Musée des Beaux-Arts de La Rochelle.

Paul Jamin[1], né le 9 février 1853 à Paris, où il est mort le 10 juillet 1903, est un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Peintre d'histoire, de genre et portraitiste, Paul Jamin est le fils du physicien Jules Jamin. Il épouse à Paris, en 1882, Augustine Marie Caroline Bastien, qui lui donne quatre enfants.

Le musée des beaux-arts de Reims conserve Un rapt, âge de pierre.

Un de ses tableaux les plus connus[2] est Le Brenn et sa part de butin (1893) qui montre le chef Brennos contemplant sa part de butin lors du pillage de Rome.

En 1889, son atelier est situé au 70 du boulevard du Montparnasse à Paris, puis en 1903 au 82 du boulevard des Batignolles à Paris.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Né Paul Joseph Jamin.
  2. Non localisé.

Liens externes[modifier | modifier le code]