Paul Hubschmid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Paul Hubschmid
(Paul Christian)

Description de cette image, également commentée ci-après

Photo promotionnelle pour Bagdad (1949)

Nom de naissance Paul Hugo Hubschmid
Naissance
Schönenwerd
Canton de Soleure, Suisse
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Décès (à 84 ans)
Berlin, Allemagne
Profession Acteur
Films notables Le Fusilier Wipf (1938)
Le Tigre du Bengale (1959)
Le Tombeau hindou (1959)
Le Majordome (1964)

Paul Hubschmid est un acteur suisse, né Paul Hugo Hubschmid le à Schönenwerd (Canton de Soleure, Suisse), décédé le [1] à Berlin (Allemagne).

Il est parfois crédité Paul Christian (notamment aux États-Unis).

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études à l'école d'art dramatique fondée par Max Reinhardt à Vienne (Autriche), Paul Hubschmid débute au théâtre en 1937-1938, dans la capitale autrichienne puis à Berlin (où il meurt en 2001). Il mène une partie de sa carrière sur les planches, dans des pièces principalement, mais aussi dans le genre particulier de la comédie musicale. Ainsi, il personnifie le professeur Henry Higgins lors de la création à Berlin, en 1961 au Theater des Westens, de la version allemande de My Fair Lady. Il reprendra ce rôle à de nombreuses reprises par la suite.

Au cinéma, Paul Hubschmid débute en 1938, dans le film suisse Le Fusilier Wipf. Il tourne régulièrement jusqu'en 1972 — avant trois ultimes prestations, respectivement en 1985, 1988 et 1991 —, principalement dans des films allemands (ex. : Mademoiselle Scampolo de son compatriote Alfred Weidenmann, en 1958, avec Romy Schneider), son rôle le plus connu restant celui de l'architecte Harald Berger, dans le diptyque de Fritz Lang Le Tigre du Bengale / Le Tombeau hindou, aux côtés de Debra Paget et Walter Reyer, sorti en 1959.

Sa carrière au cinéma (quatre-vingt sept films en tout) est cosmopolite, puisqu'il apparaît également dans des films américains (ex. : Bagdad de Charles Lamont, en 1949, avec Maureen O'Hara et Vincent Price), autrichiens, britanniques (ex. : Mes funérailles à Berlin de Guy Hamilton, en 1966, avec Michael Caine et Oskar Homolka), français (ex. : Le Majordome de Jean Delannoy, en 1964, avec Paul Meurisse et Geneviève Page), et suisses à nouveau. En outre, il participe à de nombreuses coproductions (ex. : Le danger vient de l'espace, film franco-italien de Paolo Heusch, en 1958).

Enfin, à la télévision, Paul Hubschmid collabore à neuf séries et à sept téléfilms, entre 1961 et 1992, année où il se retire.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Films allemands, sauf mention contraire ou complémentaire
Dans la bande-annonce de Bagdad (1949)

À la télévision[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

  1. Certaines sources indiquent le comme date de décès.