Paul Gondard (sculpteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gondard.

Paul Gondard né à Marseille le 7 septembre 1884 décédé dans la même ville le 27 février 1953 est un sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il entre à l'école des beaux-arts de Marseille où il est l'élève d'Émile Aldebert et de Marius Guindon. Il participe aux grandes manifestations de l'entre-deux-guerres telle que l'exposition coloniale de 1922. Il entre à l'Académie de Marseille en 1950. Sa sœur, Jeanne Gondard, épouse en 1897 le sculpteur François Carli. Il est inhumé au cimetière Saint-Pierre de Marseille.

Œuvres[modifier | modifier le code]

En 1926 il réalise le monument aux morts de la vallée du Queyras. Il exécute ensuite un monument à Edmond Rostand. En 1934 il réalise un monument à Ernest Reyer qui représente le compositeur concentré méditant sur un fauteuil monolithe. Le montant droit de ce fauteuil est orné d'un portrait féminin évoquant Salambô, la dernière œuvre du compositeur; sur le montant gauche est sculpté les portrait de Sigurd œuvre de Reyer présentée lors de l'inauguration du nouvel opéra municipal de Marseille en 1924.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Académie de Marseille, Dictionnaire des marseillais, Edisud, Marseille, 2001, page 168 (ISBN 2-7449-0254-3)
  • Adrien Blés, Dictionnaire historique des rues de Marseille, Ed. Jeanne Laffitte, Marseille, 1989, page 174, (ISBN 2-86276-195-8)
  • André Alauzen et Laurent Noet, Dictionnaire des peintres et sculpteurs de Provence-Alpes-Côte d'Azur, Marseille, Jeanne Laffitte,‎ 2006 (1re éd. 1986), 473 p. (ISBN 9782862764412), p. 227.