Paul Gochet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paul Gochet 2000

Paul Gochet, né le 21 mars 1932 à Bressoux et mort le 21 juin 2011 à Bruxelles, est un philosophe et logicien belge, professeur émérite de l'université de Liège. Il a mené des recherches principalement en logique et en philosophie analytique. Il est aujourd'hui reconnu notamment pour ses travaux sur la philosophie de Quine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Paul Gochet est né à Bressoux dans la banlieue de Liège. Après des études à Liège auprès de Philippe Devaux, traducteur et ami de Russell, il fait des séjours de recherche à Londres et à Oxford, où il reçoit l'enseignement d'Ayer et de Ryle. C'est également de cette époque que datent ses premiers contacts avec Quine, dont il deviendra un spécialiste reconnu. En juillet 1968 il soutient, sous la direction de Devaux, une thèse de doctorat sur la proposition, qui sera publiée quelques années plus tard (Esquisse d'une théorie nominaliste de la proposition, 1972). D'assistant (1961-1969), il devient alors maître de conférences (1969-1972) à l'université de Liège. Il effectue un séjour de recherche à Harvard en 1971, avant de devenir, en 1972, professeur ordinaire à l'université de Liège, où il enseigne la logique et la philosophie anglo-saxonne. Il a notamment été Research Fellow aux universités de Stanford et Berkeley de 1974 à 1975, puis professeur invité au Collège de France en 1981, Research Fellow à la Research School of Social Sciences de Canberra en 1984 et titulaire de la Chaire Francqui à l’université de Gand en 1988. Il est professeur émérite depuis 1997.

Biographie intellectuelle[modifier | modifier le code]

  • Denis Huisman, Dictionnaire des Philosophes, Paris, Presses Universitaires de France, 1re éd. 1984.
  • Jean-François Mattéi, Encyclopédie philosophique universelle, tome III, Les Œuvres philosophiques, Dictionnaire, Paris, Presses Universitaires de France, 1992.
  • Dov Gabbay and John Woods, International Directory of Logicians, Amsterdam, Elsevier, à paraître.

Principales missions scientifiques[modifier | modifier le code]

Appartenances[modifier | modifier le code]

Participation à des comités éditoriaux[modifier | modifier le code]

Dialectica, Grazer Philosophische Studien, Logique et analyse, Philosophiques, Revue internationale de philosophie

Distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Esquisse d'une théorie nominaliste de la proposition, Paris, Armand Colin, 1972.
  • Quine en perspective, Paris, Flammarion, 1978.
  • Ascent to Truth, Munich, 1986.
  • Le Mot et La Chose, trad. fr. (avec J. Dopp) de W. V. O. Quine, Word and Object, Paris, Flammarion, 1999 (2e éd.)
  • Le langage de la perception, trad. fr. (avec B. Ambroise) de J. L. Austin, Sense and Sensibilia, 2e éd. Paris, Vrin, 2007.

Pour une bibliographie complète jusqu’en 1999, voir Logique en perspective. Mélanges offerts à Paul Gochet, François BEETS et Eric GILLET (éds.) éditions Ousia, Bruxelles 2000

Publications récentes de logique[modifier | modifier le code]

  • Contributions à Philippe Smets et al.(eds.), Non-Standard Logics for Automated Reasoning, London, Academic Press, 1988.
  • avec André Thayse, “Intensional Logic and natural language”, “Montague Semantics”, in A. Thayse, et al.(eds.), From Modal Logic to Deductive Databases. Introducing a Logic Based Approach to Artificial Intelligence, Chichester, Wiley, 1989, 55-163. Version française, Paris, Bordas, 1989, traduction en russe, Moscou, Mir, 1998.
  • avec Pascal Gribomont, Logique, vol. 1, Méthodes pour l’informatique fondamentale, Paris, Hermès, 1990, 1991, 1998.
  • avec Pascal Gribomont, Logique, vol.2. Méthodes pour la vérification des programmes, vol. 2, Paris, Hermès, 1994.
  • avec Pascal Gribomont et André Thayse, Logique, vol.3. Méthodes pour l’intelligence artificielle, Paris, Hermès-Lavoisier, 2000.
  • "Model Theory and the Pragmatics of Indexicals" in Dialectica, vol.31, 1977, .389-408.
  • "La logique du sens" in Les langages, le sens et l'histoire, tome 1, Publication de l'Université de Lille III, 1977, 225-240.
  • "La sémantique récursive de Davidson et de Montague", in Apery et al. Penser les mathématiques, Paris, Le Seuil 1982,72-87, trad . en espagnol et en japonais.
  • avec E.Gillet, "Professor Weingartner's Contributions to Epistemic Logic" in G.Schurz and G.D.Dorn (Eds.), Poznan Studies in the Philosophy of Sciences and the Humanities, vol. 24, 1992,.97-115
  • avec E.Gillet, "Le problème de l'omniscience logique", in Dialectica 1993, 143-171.
  • avec E.Gillet, "Quantified Modal Logic, Dynamic Semantics and S5" in Dialectica 1999, 243-251.
  • “Quantifiers, Being, and Canonical Notation”, in A Companion to Philosophical Logic, D. Jacquette (ed.), Oxford, Blackwell, 2002, 265-80.
  • “The Dynamic Turn in Epistemic Logic”, in Knowledge and Belief. Wissen und Glauben W. Loffler and P. Weingartner, (eds.), Vienna, öbvethpt, 2004, 129-34.
  • “Hybrid Logic, its theoretical and practical significance”, in Proceedings of the 2003 MLG meeting at Shizuoka, Japan, 2004, 6-9.
  • ”Senso comune e logica” in A.Agazzi (ed.), Valore e Limiti del Senso Comune, Milano, FrancoAngeli, 2004, 243-259.
  • avec Pascal Gribomont and Didier Rossetto, “Algorithms for Relevant Logic”, Logique et Analyse, 150-51-152, 1995, reprinted in Logic, Thought and Action, D. Vanderveken (ed.), Dordrecht, Springer, 2005, 479-96.
  • avec Pascal Gribomont, “Epistemic Logic”, in Dov Gabbay and John Woods, Handbook of the History of Logic, vol.7. Twentieth Century Modalities, Amsterdam, Elsevier 2006, 99-195.
  • “Formal Philosophy’, in Masses of Formal Philosophy, V. Hendricks & John Symons, (eds.), Automatic Press, 2006,15-25.
  • "Intensional Logic","Modal Logic","Model-Theoretical Semantics","Possible World Semantics", in J.Verschueren et al. (Eds), Handbook or Pragmatics, Amsterdam, John Benjamins, édition mise à jour, 2007.
  • « Un problème ouvert en épistémologie : la formalisation du savoir-faire » in Th.Martin (ed.) Les conférences Pierre Duhem 2006, Paris, Vuibert Sciences, à paraître
  • « La logique épistémique et le calcul des situations au service de l’Intelligence artificielle », Bulletin de l’Académie Royale de Belgique. Classe des Lettres et des Sciences morales et politiques, Bruxelles, 2007, à paraître

Publications principales consacrées à la philosophie analytique[modifier | modifier le code]

  • Esquisse d'une théorie nominaliste de la proposition, Paris, Armand Colin, 1972.
  • Quine en perspective, Paris, Flammarion, 1978.
  • Outline of a Nominalist Theory of Propositions, Dordrecht, Reidel, 1980 (trad. of (1)).
  • Quine zur Diskussion, Berlin, Ullstein, 1984 (trad. of (2)).
  • Ascent to Truth, Munich, 1986
  • avec Jacques Riche, DenisVernant et leurs collaborateurs, recension des ouvrages de philosophie anglo-saxonne du XIXe siècle et du XXe siècle in A.Jacob Encyclopédie Philosophique Universelel : III J.F.Mattéi, Œuvres Philosophiques, tome 2, Paris, P.U.F. 1992.
  • “On Sir Alfred Ayer’s Theory of Truth”, in The Philosophy of Sir Alfred Ayer, E. Hahn (ed.) (The Library of Living Philosophers), La Salle Open Court, 1992, 201-20.
  • “L’empirisme relatif de Quine” In Michel Meyer (éd.), La philosophie anglo-saxonne, Paris, Presses Universitaires de France, 1993,
  • avec M.Kefer ,"On Lauener's Open Transcendentalism" in Grazer Philosophische Studien, 1993, p. 139-153.
  • "Quine's Epistemology" in H.Stakowiacz (Ed.), Pragmatik, Handbuch Pragmatischen
  • avec Joseph Dopp, Le Mot et La Chose, traduction du livre de W.V.O.Quine, Word and Object, avec un avant-propos de P.Gochet, Paris, Flammarion,1999 (2e éd.)
  • “Relativité de l’ontologie et ontologie réaliste chez Quine. Comment les concilier?”In François Beets et Marc-Antoine Gavray, Logique et Ontologie. Perspectives diachroniques et synchroniques. Liber amicorum in honorem Huberti Hubiani, Liège Presses universitaires, 2005, 115-131.
  • « L’être selon Quine », in Jean-Maurice Monnoyer, Lire Quine : logique et ontologie, Paris, Éditions de l’Éclat, 2006, 185-209.
  • « Qu’est-ce que la réalité ? : les réponses de Quine et de H. Zwirn », in Philosophia Scientiae, 2006, 10 (2), 23-39.
  • Contribution à Philosophie de la physique, Dialogue à plusieurs voix autour de controverses contemporaines et classiques. ouvrage dirigé par Léna Soler, Paris, L’Harmattan, 2006.
  • Avec Bruno Ambroise, Le langage de la perception, traduction du livre de J. L. Austin, Sense and Sensibilia, avec une introduction, de B. Ambroise et S. Laugier et un avant-propos de Paul Gochet, (2e éd., Paris, Vrin, 2007).
  • "Présentation de The Philosophy of Jaakko Hintikka, The Library of Living Philosophers", à paraître dans Diogène. 2008.

Publications consacrées à la philosophie belge[modifier | modifier le code]

  • « Recent Developpments of the Philosophy of Science in Belgium » in Zeitschrift für Allgemeine Wissenschafts-theorie, 1975, vol. VI, 145-163, 182-186.
  • avec Suzanne Stern Gillet, Notice sur Philippe Devaux, ex Annuaire de l'Académie royale de Belgique, 1985, Gembloux, Duculot, 1985, 153-174.
  • « Les contributions de Guy Hirsch à la philosophie des sciences », in Bulletin de la Société mathématique de Belgique, tome XXXVIII, 1986, 9-32.
  • « Belgique », in R. Klibanski et D. Pears (éd.), La philosophie en Europe, Paris, Gallimard 1993, 101-123.
  • « Philippe Devaux, découvreur de la pensée anglo-saxonne » in M. Weber et B. de Pierfranceso, Chromatikon II, Annuaire de la philosophie en procès, Louvain, Presses universitaires de Louvain, 2006, 151-160.

Débats[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]