Paul Gilroy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Paul Gilroy

Description de l'image  Defaut.svg.
Pays de résidence Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni

Paul Gilroy (né le 16 février 1956) est un sociologue anglais, dépositaire de la chaire de sociologie Anthony Giddens de la London School of Economics.


Biographie[modifier | modifier le code]

Il est l'auteur d'ouvrages dont les plus fameux sont Ain't no black in the union jack (1987) et l'Atlantique noir (1993).

Féru de musique, il a également écrit des livrets pour la série London is a place for me parus sur le label Honest Jon Records, portant sur le Swinging London et la circulation musicale dans les classes populaires à Londres dans les années 60.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (1982) (coauteur) The Empire Strikes Back - Race and Racism in '70s Britain, Hutchinson/Centre for Contemporary Cultural Studies
  • (1987) There Ain't No Black In the Union Jack: The Cultural Politics of Race and Nation, Hutchinson
  • (1993) The Black Atlantic: Modernity and Double Consciousness, Verso
    • L'Atlantique noir : Modernité et double conscience, Paris, trad. de Charlotte Nordmann, Éditions Amsterdam, coll. « Histoires Atlantiques »,‎ 2010, 333 p.
    • Première traduction française : Éditions Kargo, Paris, 2003
  • (1993) Small Acts: thoughts on the politics of black cultures, Serpent's Tail
  • (2000) Between Camps: Nations, Culture and the Allure of Race, Allen Lane
  • (2004) After Empire: Multiculture or Postcolonial Melancholia, Routledge

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (fr) Portrait Article paru dans le magazine Vibrations
  • (en) Bibliographie de Gilroy (sun3.lib.uci.edu)
  • (en) Articles sur l'openDemocracy (www.opendemocracy.net)
  • (en) Interview : Paul Gilroy in Conversation (2007, Darkmatter Journal, www.darkmatter101.org)