Paul Gallico

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Paul Gallico

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Paul Gallico, photographié par Carl Van Vechten, 1937

Nom de naissance Paul William Gallico
Activités Écrivain, journaliste
Naissance 26 juillet 1897
New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès 15 juillet 1976 (à 78 ans)
Drapeau de Monaco Monaco
Langue d'écriture anglais
Genres Romans, romans pour la jeunesse

Œuvres principales

Paul William Gallico (né le 26 juillet 1897 et mort le 15 juillet 1976), est un écrivain et un journaliste sportif américain. Plusieurs de ses romans ont été adaptés au cinéma.

Biographie[modifier | modifier le code]

Paul Gallico naît en 1897 d'un père italien, Paolo Gallico, pianiste de concerto et professeur de musique, et d'une mère autrichienne, Hortense Erlich, émigrés aux États-Unis en 1895. Il débute sa carrière comme chroniqueur et éditeur sportif et deviendra l'un des journalistes sportifs les mieux payés d'Amérique.

À la fin des années 30, il abandonne le journalisme et se consacre à l'écriture de nouvelles pour des magazines, puis à des romans. En 1958, est publié Des fleurs pour Mrs Harris (Flowers for Mrs Harris) : le roman est un grand succès d'édition ; il est le premier d’une série de quatre romans consacrés au personnage de l’adorable femme de chambre "Mrs. 'Arris". Un téléfilm sera réalisé en 1992 avec Angela Lansbury dans le rôle-titre (Tous les rêves sont permis).

Un bon nombre de ses écrits sera adapté au cinéma. L'adaptation la plus connue est sans doute celle tirée de sa nouvelle L'Aventure du Poséidon. Ce récit d'un groupe de passagers en croisière qui se retrouve prisonnier de leur paquebot en train de sombrer, a donné lieu à un film en 1972 qui a été un très grand succès commercial et a ouvert le bal à une longue série de films catastrophe. Un remake a été réalisé en 2006 (Poséidon).

Paul Gallico est aussi l'auteur de L'Oie des neiges (The Snow Goose), une nouvelle qui sera adaptée musicalement en 1975 par le groupe de rock Camel (Paul Gallico poursuivra le groupe en justice).

Paul Gallico a également écrit des romans pour la jeunesse.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

(liste non exhaustive. La première date est celle de la première parution en France)

Romans[modifier | modifier le code]

série Mrs. Harris[modifier | modifier le code]

  • 1959 : Des fleurs pour Mrs Harris (Flowers for Mrs Harris[1], 1958), en collaboration avec Michael Joseph - Paris, Éditions Stock ; traduit par Jeanne Fournier-Pargoire ; 191 p.
    Ce roman a été adapté en téléfilm en 1992 sous le titre de Tous les rêves sont permis, avec Angela Lansbury dans le rôle-titre.
  • Inédit : Mrs. Harris goes to New York (1960)
  • Inédit : Mrs. Harris, M.P.[2] (1965)
  • Inédit : Mrs. Harris goes to Moscow (1974)

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • Inédit : Lou Gehrig : Pride of the Yankees (1941)
    Ce roman a été adapté au cinéma en 1942 sous le titre de The Pride of the Yankees, distribué en France sous le titre Vainqueur du destin avec Gary Cooper dans le rôle du célèbre du joueur de baseball américain Lou Gehrig.
  • Inédit : Love of Seven Dolls (1954)
    Ce roman a été adapté au cinéma en 1953 sous le titre de Lili, également sorti en France, avec Leslie Caron.
  • Inédit : The Steadfast man, a life of St Patrick (1958).
  • 1965 : La Main de Mary Constable (The Hand of Mary Constable, 1964)
    Paris : Plon ; traduit par Jean-François Crochet ; 271 p.
  • 1973 : L'Aventure du Poséidon (The Poseidon adventure, 1969) {{commentaire biblio|Paris : Presses de la Cité ; traduit par Suzanne Barthes ; 375 p.
    Ce roman a été adapté au cinéma en 1972 par Ronald Neame.
  • 1973 : Dans la plaine les baladins (Love, let me not hunger, 1963)
    Paris : Presses de la Cité, traduit par Aliette Henri-Martin ; 312 p.
  • 1974 : Le Garçon et le pistolet à bulles (The Boy who invented the bubble gun, 1974)
    Paris : Presses de la Cité ; traduit par Constance Gallet ; 217 p.
  • 1974 : Zoo gang (Zoo gang, 1971)
    Paris : Presses de la cité ; traduit par Lucette Dausque, 218 p.
  • Inédit : Matilda (1970)
    Ce roman a été adapté au cinéma en 1978 sous le titre de Matilda, également sorti en France, avec Elliott Gould et Robert Mitchum.

Romans pour la jeunesse[modifier | modifier le code]

série Un cochon d'Inde[modifier | modifier le code]

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • 1954 : Mon amie Jennie (The Abandoned, 1950)
    Paris, Delamain et Boutelleau ; traduction et préface de Germain d'Hangest ; 299 p.
  • 1954 : Peppino ou le Petit miracle (The Small Miracle, 1951)
    Paris, Desclée de Brouwer ; traduit par Juliette Charles Du Bos.
  • 1956 : Mouche (Love of seven dolls)
    Paris, Delamain et Boutelleau ; traduit par Paule de Beaumont.
  • 1973 : L'Oie des neiges (The Snow Goose, 1941)
    Éditions G. P., collection Spirale no 203, traduit par Geneviève Meker, illustrations de Michel Gourlier.
  • 1975 : L'Homme qui était magique (The Man who was Magic : A fable of innocence, 1966)
    Éditions G. P., collection Super 1000 no 131 ; traduit par Marie Brunfaut, illustré par Annie-Claude Martin.
  • 1977 : L'Étrange Destin de la souris bleue (Manxmouse)
    Éditions G. P., collection Super 1000 no 149 ; traduit par Geneviève Meker, illustré par Marie Chartrain.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Titre américain : Mrs. 'Arris Goes to Paris''
  2. Titre américain : Mrs. 'Arris goes to Parliament

Source[modifier | modifier le code]