Paul Fournel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Paul Fournel

Activités Écrivain
Naissance 20 mai 1947 (67 ans)
Saint-Étienne, Drapeau de la France France
Langue d'écriture français
Genres Roman, nouvelle, Essai
Théâtre, Poésie
Distinctions Prix Goncourt de la nouvelle (1989)
Prix Renaudot des lycéens (1999)

Œuvres principales

  • Les Athlètes dans leur tête (1989)
  • Foraine (1999)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fournel.
Paul Fournel au Salon du livre de Paris en 2012.

Paul Fournel est un écrivain français, né le 20 mai 1947 à Saint-Étienne, auteur de romans, de nouvelles, de poésies, de pièces de théâtre et d'essais.

Il a reçu, entre autres prix littéraires, le Prix Goncourt de la nouvelle en 1989 pour son recueil de nouvelles Les Athlètes dans leur tête, et reçu le Prix Renaudot des lycéens en 1999 pour son roman Foraine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Paul Fournel suit une classe préparatoire littéraire au Lycée Claude-Fauriel, à Saint-Étienne[1].

Ancien élève de l'École normale supérieure de Saint-Cloud (1968-1972), il est l'auteur d'une thèse de doctorat intitulée Le Guignol lyonnais classique (1808-1878) étude historique, thématique et textuelle d’une forme d’art populaire, Paul Fournel devient éditeur chez Hachette, à l'Encyclopædia Universalis, chez Honoré Champion, chez Ramsay (1982-1989), puis chez Seghers (1989-1992).

Il ne cesse cependant d'écrire et d'explorer des formes nouvelles, étant nommé régent du Collège de ’Pataphysique et président de l'Oulipo. Il est président de la Société des gens de lettres de 1992 à 1996.

Il occupe ensuite des postes de l'administration culturelle comme directeur de l'Alliance française de San Francisco (1996-2000), attaché culturel de l'ambassade de France au Caire (2000-2003) et directeur littéraire du Centre régional des lettres de Languedoc-Roussillon.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Le Tueur,1994
  • Clefs pour la littérature potentielle, 1972
  • L’Équilatère, 1972, Gallimard. Roman
  • L’Histoire véritable de Guignol, 1975
  • Les petites filles respirent le même air que nous, 1978, recueil de nouvelles
  • Les Grosses Rêveuses, 1981
  • Les Aventures très douces de Timothée le rêveur, 1982
  • Un rocker de trop, 1982
  • Les Athlètes dans leur tête, 1988, Ramsay, rééd. Point-Seuil. recueil de nouvelles (adaptée en pièce de théâtre pour le comédien André Dussollier en 2006)
Prix Goncourt de la nouvelle 1989, Prix FNAC, Grand Prix de littérature sportive 1988
  • Un homme regarde une femme, 1994
  • Le jour que je suis grand, 1995
  • Guignol, les Mourguet, 1995
  • Pac de Cro détective, 1997
  • Toi qui connais du monde, poèmes, 1997
  • Alphabet gourmand, 1998, avec Harry Mathews et Boris Tissot.
  • Foraine, 1999, Seuil. Roman
Prix Renaudot des lycéens 1999
  • Besoin de vélo, 2001, Seuil. Essai
  • Timothée dans l'arbre, 2003, Seuil Jeunesse, roman jeunesse
  • Poils de Cairote, 2004, Seuil, collection Fiction & Cie
  • Les Débuts de la colonie, 2005
  • La Table de nain, 2005
  • À la ville à la campagne, 2006
  • Tables fournelliennes, 2006
  • Chamboula, 2007, Éditions du Seuil, roman
  • Les Animaux d'amour, 2007, Le Castor Astral.
  • Les Mains dans le ventre & Foyer jardin, 2008, Actes-Sud, Théâtre
  • Méli-Vélo, 2008, Seuil
  • Courbatures, 2009, Seuil, recueil de nouvelles
  • Manières douces, sous le nom de Profane Lulu, 2010, Dialogues, recueil de nouvelles
  • La Liseuse, 2012, P.O.L, roman
  • Anquetil tout seul, Seuil, 2012, récit
  • Jason Murphy, P.O.L., 2013, roman

Monographie[modifier | modifier le code]

  • « De mémoire de Babar » de Paul Fournel, préfacé par Maurice Sendak. Coédition Centre de promotion du livre de la jeunesse de la Seine-Saint-Denis et Hachette Jeunesse. Ouvrage édité en décembre 1997 dans le cadre du Festival du Livre de la Jeunesse de Montreuil (93).

Ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

  • Nombreux volumes de La Bibliothèque oulipienne, Seghers et Le Castor Astral

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Paul Fournel de retour à Fauriel », Lycée Claude-Fauriel, 18 avril 2014.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notices d'autorité[modifier | modifier le code]