Paul Berthier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Berthier.

Paul Berthier

Description de l'image  defaut.svg.
Naissance 23 juin 1884
Auxerre, Drapeau de la France France
Décès 6 février 1953 (à 68 ans)
Auxerre, Drapeau de la France France
Activité principale Compositeur, organiste
Collaborations Manécanterie des Petits Chanteurs à la croix de bois
Formation Schola Cantorum
Maîtres Vincent d'Indy
Descendants Jacques Berthier (fils), France Gall (petite-fille), Denys Lable (petit-fils)

Paul Berthier, né le 23 juin 1884 à Auxerre - mort le 6 février 1953 à Auxerre est un organiste et compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est élève de Vincent d'Indy à la Schola Cantorum entre 1903 et 1914. Il est le cofondateur de la Manécanterie des Petits Chanteurs à la croix de bois en 1906.

Il est l'auteur d'une thèse de doctorat de droit sur la protection légale du compositeur de musique qui fit longtemps autorité et d'un essai sur Jean-Philippe Rameau[1].

Il fut organiste à la Cathédrale Saint-Étienne d'Auxerre jusqu'en 1953 ainsi que bibliothécaire et conservateur du musée.

Il a harmonisé la célèbre berceuse de Noël Dors ma colombe, chant traditionnel d'origine alsacienne. Il est l'auteur de messes, motets et pièces pour orgue. Il est le père du compositeur et organiste Jacques Berthier (1923-1994), le grand-père de la chanteuse France Gall, du guitariste Denys Lable, de Vincent Berthier de Lioncourt, spécialiste de la musique baroque, qui est le fils de Jacques.

Écrits[modifier | modifier le code]

  • Paul Berthier, Réflexions sur l'art et la vie de Jean-Philippe Rameau (1683-1764), A. et J. Picard, 1957.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paul Berthier, Réflexions sur l'art et la vie de Jean-Philippe Rameau (1683-1764), A. et J. Picard, 1957, p. 5.

Lien externe[modifier | modifier le code]