Paul Baras

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Paul Barras.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baras.

Paul Baras

Naissance
Orchies (Nord
Décès (à 71 ans)
Saint-Maurice
Nationalité Drapeau de la France France

Paul Baras, né le à Orchies (Nord) et mort le à Saint-Maurice (Seine), est un pilote automobile français des années 1910.

Biographie[modifier | modifier le code]

En cyclisme, il termina 3e en 1894 du Grand Prix du sprint de Paris.

Baras sur Brasier au GP de France 1908 à Dieppe.

En automobilisme, après des débuts en course de côtes (vainqueur de celle de Gaillon en 1904 sur Darracq 100 hp), il est surtout connu pour être l'auteur de records de vitesses terrestre, entre novembre 1904 (168,200 km sur le circuit d'Ostende avec un véhicule Darracq 100 hp type Gordon Bennett) et janvier 1905 (au kilomètre lancé en 21.4 secondes), remportant également en 1905 le record du mile en 43.6 secondes.

Il a pratiqué la compétition automobile de 1899 à 1908, sur quadricycles, puis véhicules légers (dits voiturettes) Darracq jusqu'en 1906 (10e de Paris-Madrid en 1903), et enfin Brasier en 1908, participant aux trois premiers Grand Prix automobile de France, en 1906 (meilleur tour en course et 7e au général), 1907 (3e au général), et 1908 (abandon).


Lien externe[modifier | modifier le code]