Paul Arcand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Paul Arcand

Naissance (53 ans)
Saint-Hyacinthe,
Drapeau : Québec Québec,
Drapeau du Canada Canada
Pays de résidence Canada
Profession journaliste, anchorman
Famille
Pierre Arcand (frère politicien)

Paul Arcand né en le 12 mai 1960 à Saint-Hyacinthe en Montérégie au Québec est un journaliste, animateur de radio et de télévision et réalisateur québécois (Canada).

Il est l'animateur vedette du matin pour 98,5 fm depuis 2004 après de nombreuses années passées à l'antenne de CKAC. Son émission matinale quotidienne s'intitule "Puisqu’il faut se lever".

Paul Arcand est connu pour son franc parler et ses entrevues parfois pugnaces[réf. souhaitée].

Biographie[modifier | modifier le code]

À la radio[modifier | modifier le code]

Paul Arcand a fait ses débuts à la station de radio CKBS, de Saint-Hyacinthe en tant que commis au fil de presse, disc-jockey et présentateur de nouvelles.

En 1980, Il quitte sa ville d'origine et devient journaliste à CKVL. Il se joint de 1981 à 1985 à l'équipe de reporters de CJMS. De 1985 à 1990, il est directeur des nouvelles de la station et du réseau Radiomutuel.

De 1990 à 1994 il travaille à CJMS de Montréal avant que la station du groupe Radiomutuel ne ferme pour devenir radio au format musical du type country-western par la suite[1].[Quoi ?]

À partir de 1994 il participe à la matinale de la station de radio CKAC (730 am). Puis de 1997 à 2003, il anime avec succès Bonjour Montréal qui rassemble une audience quotidienne de plus d'un demi-million d'auditeurs.

En janvier 2004 Il participe à la création de la station 98,5 FM du groupe Corus Québec (acheté par Cogeco diffusion en 2011) sous son format actuel[2] à la présentation de l'émission Puisqu’il faut se lever.

À la télévision[modifier | modifier le code]

En 1989 il anime Arcand en direct sur les ondes de TQS. De 2003 à 2009, Paul Arcand collabore à la télévision sur la chaîne TVA à la présentation de l'émission "Arcand", il s'agit d'une émission d'interview diffusé le mercredi puis le mardi vers 19h30.

Réalisateur[modifier | modifier le code]

En 2005, il réalise Les Voleurs d'enfance, un film documentaire produit par Denise Robert sur l'état de la protection de la jeunesse au Québec, qui a été nommé pour le meilleur documentaire aux Prix Génie en 2006. Le film a récolté 1,7 million de dollars au box-office, un record pour un documentaire québécois.

En 2007, il réalise le documentaire Québec sur ordonnance, également produit par Denise Robert, traitant de la surconsommation de médicaments au Québec et certaines manipulations de l'industrie pharmaceutique visant à engranger davantage de profits.

En 2011, il réalise le documentaire Dérapages traitant sur la vitesse au volant par les jeunes qui compte des entrevues avec des amis et parents de jeunes décédés.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]